Actualité


Départ du Colonel Nicolas Philippotin,
le patron des gendarmes de Moselle

Départ du Colonel Nicolas Philippotin,
le patron des gendarmes de Moselle

Tous les jours, nous vous faisons découvrir le portrait d’un habitant d’un habitant du secteur. À la découverte de ces personnes, connues ou non, qui font la beauté de notre région.

Aujourd’hui, nous allons rendre hommage au Colonel Nicolas Philippotin. Il vient de terminer une mission de 3 ans en tant que commandant du groupement de la gendarmerie de la Moselle. Entre l’été 2017 et aujourd’hui, il avait plus de 1000 hommes et femmes sous ses ordres. 3 années bien remplies avec plusieurs tâches à accomplir. D’abord, la lutte contre les cambriolages.

Son N°1 - Départ du Colonel Nicolas Philippotin, le patron des gendarmes de Moselle

Le Colonel Nicolas Philippotin a dû aussi gérer le rassemblement évangélique à Grostenquin, l'intrusion d'activistes à la centrale de Cattenom, la cérémonie du centenaire à Morhange en présence d’Emmanuel Macron mais aussi l’attaque à caractère terroriste à Dieuze. Enfin, outre la crise sanitaire pour terminer son passage ici, il retiendra la crise des gilets jaunes.

Son N°2 - Départ du Colonel Nicolas Philippotin, le patron des gendarmes de Moselle

L’homme de 45 ans sera resté 3 ans en Moselle mais il ne s’agissait pas de sa première venue dans l’Est. En 1997, il était affecté au 2ème Régiment de Génies à Metz puis entre 2003 et 2006, il était second à la Section de Recherches à Metz. La Moselle, une terre d’adoption pour le natif de Paris.

Son N°3 - Départ du Colonel Nicolas Philippotin, le patron des gendarmes de Moselle

Le Colonel était disponible et engagé selon le préfet de la Moselle Didier Martin. Un homme au service de la nation et de sa fonction, au détriment souvent de sa vie personnelle.

Son N°4 - Départ du Colonel Nicolas Philippotin, le patron des gendarmes de Moselle

Le désormais ex-commandant du groupement de la gendarmerie de la Moselle va devenir sous-directeur adjoint à la sécurité publique et la sécurité routière à Issy-lès- Moulineaux. Il rejoint donc la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale.

Cédric Kempf

| vendredi 10 juillet 2020 à 14:58 - Mise à jour le 20 juillet 2020 à 10:23

Initiative

Boulay : un tatouage comme ''point final'' après un cancer du sein

19/10/2021

Société

Sarralbe : l'interdiction de certaines couleurs inquiète Manuela, tatoueuse, et ses clients

19/10/2021

Economie

Agglo de Saint-Avold : un projet de rénovation pour lutter contre les vieux logements

19/10/2021

Politique

Moselle : les règles s'allègent mais le préfet appelle au maintien de la vigilance

18/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.