Actualité


La foire St-Michel de Sarreguemines était sous surveillance

La foire St-Michel de Sarreguemines était sous surveillance

Il s’agissait du premier grand marché dans la ville depuis la crise sanitaire. Un événement de taille qu’il fallait bien organiser pour éviter de propager le virus qui fait tant parler.

Cédric a participé aux contrôles avec les forces de l’ordre et le sous-préfet de l’arrondissement.

Son N°1 - La foire St-Michel de Sarreguemines était sous surveillance

Maintenir ou pas cette manifestation, c’était la grande question ces dernières semaine pour Christophe Salin le sous-préfet.

Je me suis posé la question parce que la situation étant tellement difficile qu'il faut se poser la question. Mais l'activité économique doit reprendre.

La décision a été prise de faire vivre cet événement mais sous conditions. D’abord, le port du masque obligatoire, mais aussi d’autres restrictions que devaient surveiller la police, sous les ordres du commandant Franck Stéphan.

Les principales difficultés que l'on rencontre c'est les gens qui veulent se restaurer en déambulant, ce qui est formellement interdit puisqu'on ne peut se restaurer que de manière assise... Ou également le cas de la cigarette puisque si l'on veut fumer et qu'on retire son masque, ça se fait impérativement en dehors du périmètre.

Dans une majorité des cas, la population portait le masque, à part quelques-uns qui l’avaient oublié. Certains le portaient mais ne trouvaient pas ces mesures cohérentes.

La Moselle reste toutefois relativement épargnée par la reprise de l’épidémie. C’est ce que nous confirme le sous-préfet.

Dans le département, il y a quelques clusters de faible importance mais c'est surtout la rentrée scolaire et quelques cas isolés qui amènent à une fermeture temporaire d'une classe.

Le prochain événement c’est le marché de Noël. A l’heure actuelle, personne ne peut dire s’il sera maintenu ou annulé.

Cédric Kempf

| mercredi 16 septembre 2020 à 18:00 - Mise à jour à 18:19

Actualité

Grande-Rosselle : sans pass sanitaire, des frontaliers n'ont pas pu entrer en Allemagne

05/08/2021

Actualité

Bon plan : Une cinquantaine de randonnées à thème en Moselle au mois d'août

05/08/2021

Actualité

Quand la batterie rencontre la danse : la Sarregueminoise Joan et la Naborienne Dolorès présentent leur duo Solorès

05/08/2021

Actualité

Oeting (Ep.4) : Fabrice Riehl, la passion de la pétanque

05/08/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.