Actualité


Hattigny : 10 ans de réussite et des projets à venir pour Center Parcs

Hattigny : 10 ans de réussite et des projets à venir pour Center Parcs

Mise à jour le 28 décembre

Center Parcs à Hattigny referme ses portes.

Ce site de loisirs avait pu rouvrir ses portes le 15 décembre mais sous conditions. Toutes les activités intérieures n’étaient pas autorisées. Un plaisir manquant pour les clients qui ne permet pas au groupe de maintenir le site ouvert.

A partir du 04 janvier, les 6 domaines français dont celui d’Hattigny fermeront leurs portes. Une réouverture est déjà fixée pour le 29 janvier.

Pour les réservations déjà effectuées par les clients, différentes alternatives leur sont proposées : bon digital du montant total de la réservation avec une majoration de 15% valable pendant 3 ans, report de séjour ou remboursement total.

Article publié le 22 décembre

Le Center Parcs à Hattigny a rouvert ses portes.

Ce lieu de vacances en Moselle-Sud a 10 ans cette année mais la fête a été gâchée par la Covid-19. Center Parcs n’a jamais fermé en une décennie, mais le coronavirus l’en a contraint à deux reprises en 2020.

Eric Bagriot, le directeur général, est néanmoins heureux de pouvoir réaccueillir du public depuis le 15 décembre.

Son N°1 - Hattigny : 10 ans de réussite et des projets à venir pour Center Parcs

Ce qui est certain, c'est qu'effectivement on s'adapte aux mesures gouvernementales. Dans les dernières mesures, bien sûr, on a obligation de faire attention à ce que certaines activités restent à l'arrêt, notamment les restaurants, les bars.

Vendredi, 200 cottages étaient pris soit environ 900 clients sur le site. Une reprise en douceur sachant que le domaine compte 1094 cottages. Un chiffre qui a bien évolué en 10 ans.

Son N°2 - Hattigny : 10 ans de réussite et des projets à venir pour Center Parcs

Par la même origine, en mai 2010, le parc a ouvert avec 717 cottages; il en a aujourd'hui plus de 1090. Donc, effectivement, on voit déjà là l'évolution en nombre de cottages ouverts. Mais c'est aussi en terme d'enrichissement de l'offre, parce-que c'est vrai qu'au jour d'aujourd'hui, les clients sont zappeurs, ils aiment d'une journée à l'autre changer de programme et avoir une grande diversité. Ici, on arrive aujourd'hui à proposer plus de 65 activités différentes par jour.

Son développement lui permet d’être le plus grand parc d’Europe du groupe.

Son N°3 - Hattigny : 10 ans de réussite et des projets à venir pour Center Parcs

C'est le parc qui, aujourd'hui, contribue plus effectivement à la marque "Center Parcs Europe" en terme de chiffres d'affaire générés par an. Mais c'est aussi un parc qui, d'un point de vue social, réalise plus de 700 contrats par an. Donc, on a plus de 700 personnes aujourd'hui qui travaillent chez nous en temps partiel et en temps complet, et c'est un parc qui aujourd'hui draine un peu plus de 1 300 000 nuitées par an de toute l'Europe du Nord: Bénélux, bien sûr l'Allemagne qui est notre premier contributeur, et la Suisse. 

2021 sera l’année du changement pour Center Parcs. Même s’il n’a que 10 ans, il faut lui redonner un coup de jeune.

Son N°4 - Hattigny : 10 ans de réussite et des projets à venir pour Center Parcs

Ces cottages vont connaître un programme de rénovation dès le mois de janvier 2021, donc nous allons commencer à rénover les 717 cottages historiques du parc qui ont 10 ans: ça c'est une première phase de rénovation et donc d'amélioration et d'optimisation du produit. Ensuite, nous allons avoir, bien sûr, un certain nombre d'équipements nouveaux. Je pense, par exemple, à un projet de piste cyclable qui pourrait relier le Center Parcs d'Hattigny à tout le réseau des pistes du pays de Sarrebourg.

Il faut savoir aussi que le site sert de laboratoire au groupe.

Son N°5 - Hattigny : 10 ans de réussite et des projets à venir pour Center Parcs

Des évolutions au niveau de la restauration, parce-que par définition, les concepts de restauration ont une vie assez courte. Il faut les faire évoluer; notamment un concept qui nous est cher ici, c'est la crêperie à la ferme des animaux, où là effectivement on va faire évoluer le concept pour lui donner un peu de fraîcheur. Ensuite, j'espère encore mieux répondre aux attentes. Mais effectivement, on a comme ça des projets sur le parc, qui je crois, est un parc aussi pour la marque et pour la France c'est un parc un peu laboratoire.

Une nouvelle structure accrobranche va voir le jour pour un coût de 600 000 euros. Le groupe compte bien aussi développer la forêt en plantant de nouveaux arbres et en mettant en place des activités liées à la nature.

L’environnement, un sujet majeur pour Center Parcs

Une chaufferie biomasse permet de faire fonctionner les activités centrales du site. C’est le cas de l’AquaMundo ou encore le spa de 1600m2. Il s’agit là d’un réel enjeu environnemental. Jean-Christophe Guyon est manager maintenance et jardins.

Son N°6 - Hattigny : 10 ans de réussite et des projets à venir pour Center Parcs

Les enjeux environnementaux, c'est de minimiser l'utilisation du gaz et de prioriser le bois, puisque 70% du temps c'est le bois qui fonctionnent. Favoriser aussi tout ce qui est circuit court pour alimenter les chaufferies, donc utiliser des plaquettes régionales. Utiliser et valoriser aussi le recyclage des plaquettes-palettes, puisqu'on a un mixte entre des plaquettes bois et des plaquettes de palette. Donc par ce biais-là et ce circuit global, on permet de développer, je dirai, une démarche environnementale cohérente.

En utilisant cette méthode, cela permet d’éviter le rejet dans l’atmosphère de plus de 2800 tonnes de CO2, soit l’équivalent de 1600 voitures. Center Parcs compte encore développer d’autres projets dans cet aspect-là.

Son N°7 - Hattigny : 10 ans de réussite et des projets à venir pour Center Parcs

On va aussi développer des projets pour surveiller nos consommations d'eau et les limiter/diminuer, puisque c'est un engagement qui, lui, est réglementaire. Egalement travailler sur des points plus techniques pour mettre en valeur le photovoltaïque, développer tout ce qui est énergie électrique notamment par le biais des véhicules, et puis récupérer/développer davantage en utilisant des grandes surfaces de toiture que l'on possède; la récupération et valorisation de l'eau de pluie.

Enfin, il faut savoir que 77% du site est boisé.

Cédric Kempf

| lundi 28 décembre 2020 à 15:30 - Mise à jour le 30 décembre 2020 à 10:44

Politique

''Indemnité inflation'' : les travailleurs frontaliers seront concernés, mais comment ?

27/10/2021

Culture

Saint-Jean-de-Bassel : le couvent des Sœurs recherche de nouveaux projets

27/10/2021

Santé

Moselle : la situation sanitaire reste stable malgré une légère hausse du nombre de cas

26/10/2021

Politique

La ministre déléguée à l'Industrie voit l'avenir en vert pour la Moselle-Est

26/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.