Actualité


Le sex-shop de Sarreguemines se développe
au niveau national

Le sex-shop de Sarreguemines se développe
au niveau national

Vibromasseurs, plugs, menottes... Il y a certains articles qui n'ont pas vraiment connu la crise en 2020. C'est le cas au sex-shop de Sarreguemines. Le magasin a dû fermer ses portes durant les deux confinements au printemps et à l'automne dernier. Les gérants, Frédéric et Gisèle Strauch, ont donc profité de cette mesure pour continuer à développer leurs ventes sur Internet. Entre mars et mai, les ventes ont démarré doucement.

Son N°1 - Le sex-shop de Sarreguemines se développe au niveau national

Les produits qui ont bien fonctionné pendant le premier confinement, c'était plutôt tout ce qui est en rapport avec l'anal donc aussi bien les désensibilisants que les plugs... Par contre, ce que l'on voit au deuxième confinement c'est que là, les ventes internet, elles ont vraiment bien bien prises, une augmentation de 20% à peu près et les produits ont aussi changé c'était plutôt des produits pour couple du coup.

Les chiffres ont continué à exploser au mois de décembre avec une hausse du chiffre d'affaires. Et la bonne surprise pour le gérant, c'est que les commandes viennent d'un peu partout.

Son N°2 - Le sex-shop de Sarreguemines se développe au niveau national

Ce ne sont pas vraiment des locaux qui ont vraiment acheté sur Internet, c'est surtout sur toute la France donc Paris, Marseille, Lille, Dijon, enfin un peu partout donc. Par contre Internet, pour les locaux, ça sert beaucoup pour voir ce qui est en boutique avant de passer en magasin, présélectionner, voir un peu les tarifs...

Frédéric Strauch a pu compter sur les aides de l'Etat en 2020. Il a d'abord touché les 1500 euros promis par le Gouvernement lors du 1er confinement puis son CA du mois décembre 2019 pour le second. 

L'horizon 2021 n'est donc pas sombre et un déménagement est programmé.

Son N°3 - Le sex-shop de Sarreguemines se développe au niveau national

Si ça continue comme ça, les ventes internet ont tendance à se stabiliser et les ventes à grimper, du coup on espère une augmentation sur l'année de 10 à 15%. Les grands changements, sachant qu'on a des petits problèmes de voisinage avec le nouveau propriétaire, on va déménager à la sortie de Sarreguemines direction Grosbliederstroff. Ca devrait se faire d'ici l'été.

Pour les intéressés, les produits tendances de cette nouvelle année sont les objets connectés. Avis aux amateurs.

Cédric Kempf

| lundi 11 janvier 2021 à 05:29 - Mise à jour le 12 janvier 2021 à 15:09

Actualité

Brocantes, fête de la bière, yoga... les événements du week-end

31/07/2021

Actualité

Mondial Air Ballons : On s'envole avec Pauline, 26 ans et déjà 9 années de pilotage

30/07/2021

Actualité

Neuwiller-lès-Saverne (ep.4) : Les châtaigniers et les sentiers attirent

30/07/2021

Actualité

Bon plan : Randonnée au lac du Schiessrothried

30/07/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.