Actualité


Thierry Nicolas, photographe derrière l'objectif du Républicain Lorrain depuis 25 ans

Thierry Nicolas, photographe derrière l'objectif du Républicain Lorrain depuis 25 ans

On vous présente aujourd’hui la personne qui est derrière de nombreuses photos que vous voyez dans la Républicain Lorrain. Thierry Nicolas est photographe au RL depuis 25 ans.

Son N°1 - Thierry Nicolas, photographe derrière l'objectif du Républicain Lorrain depuis 25 ans

Après avoir travaillé à la télévision, c’est étonnamment par amour pour la musique que Thierry s’est tourné vers la photographie.

La photo m'a permis de rencontrer des artistes que j'idolâtrais et que j'écoutais beaucoup, tous les grands groupes de rock...  

Grâce à ce métier et à un poste à Hagondange il a pu couvrir de nombreux concerts au Galaxy d’Amnéville. Il a donc pu photographier les plus grands noms.

J'ai vu Santana, David Bowie, Ben Harper à l'époque, Lenny Kravitz, Phil Colins, Genesis... Je les ai approchés de très près pour prendre des photos  

 

Et l’un des artistes qui l’a le plus marqué c’est un certain Henri Salvador.

Il y a eu un feeling. Il voyait que j'étais là pour faire des photos et il y a eu un échange comme ça. Il me faisait des petites mimiques et des trucs sympas  

Des stars devant l'objectif, mais surtout des Hommes 

Thierry Nicolas est depuis 2008 au sein de la rédaction de Sarreguemines. Il y rencontre chaque jour des personnes très différentes. D’ailleurs ce qu’il préfère c’est photographier l’humain.

Moi j'aime bien photographier l'humain, l'Homme en général 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Thierry (@terry_nicols)

Et au contraire ce qu’il n’aime pas du tout, c’est les faits divers…

J'y vais toujours avec des semelles de plomb quand on me dit : "Il y a un accident il faut y aller". Je préfère plutôt aller faire 10 mariages à la suite à la sortie de la mairie que d'aller sur un accident 

Sa plus belle photo... 

Proche de la retraite, Thierry Nicolas prend du plaisir à être sur le terrain tous les jours même si ce n’est pas pour photographier les stars de la chanson. En tout cas, l’amoureux de musique n’oubliera jamais LA photo dont il est le plus fier. Celle qui a fait qu’il est devenu photojournaliste. Celles de son groupe préféré en 1999 à Bercy : Kiss.

J'avais dit :"Si je rate ces photos, je change de métier je fais autre chose... Et j'ai fait les plus belles photos de ma vie  

Ouvrez l’œil, lors des événements en Moselle-Est, Thierry Nicolas est forcément là avec son appareil photo qu’il peut déclencher facilement 150 fois par jour pour prendre LA photo qui sera à la une du journal.

Margot Benabbas

| mardi 12 janvier 2021 à 07:47 - Mise à jour à 09:39

Politique

''Indemnité inflation'' : les travailleurs frontaliers seront concernés, mais comment ?

27/10/2021

Culture

Saint-Jean-de-Bassel : le couvent des Sœurs recherche de nouveaux projets

27/10/2021

Santé

Moselle : la situation sanitaire reste stable malgré une légère hausse du nombre de cas

26/10/2021

Politique

La ministre déléguée à l'Industrie voit l'avenir en vert pour la Moselle-Est

26/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.