Actualité


Carré Louvain à Sarreguemines : les choses sérieuses commencent

Carré Louvain à Sarreguemines : les choses sérieuses commencent

Photo : Camille Bazin

Ce mercredi 24 février, la SEBL Grand-Est est devenue officiellement propriétaire de la galerie du Carré Louvain. L’acte de cession entre la mairie de Sarreguemines et la SEBL Grand Est a été signé cet après-midi. Un nouveau pas sur le chemin de la redynamisation de cette rue piétonne.

« Un nouveau souffle »

Au moment de signer l’acte notarial, les masques cachent difficilement les sourires, à commencer par celui du maire de la ville Marc Zingraff.

Son N°1 - Carré Louvain à Sarreguemines : les choses sérieuses commencent

On est bien content de voir, l’épilogue heureux aujourd’hui, les signatures et puis des projets encore plein les têtes avec les initiatives des uns et des autres, des travaux sont annoncés, les personnes intéressées par les cellules se manifestent, sont entendus, leurs dossiers sont étudiés et puis on va de l’avant pour le plus grand bénéfice de toute la ville. Je crois que si cet endroit-là fonctionne bien dans sa relation avec les parkings, l’espace Leclerc, les différents commerces et le lien avec la rue Sainte-Croix et l’ensemble du carreau. Quand ça fonctionne bien, tout le monde est gagnant.

Un avis partagé par la présidente de l’association des commerçants de Sarreguemines, Djamila Loumi.

Son N°2 - Carré Louvain à Sarreguemines : les choses sérieuses commencent

C’est un nouveau souffle. Dans la mesure où le Carré Louvain est une artère du centre-ville et le fait qu’il ait été pendant très longtemps endormi, c’était très problématique, d’autant qu’il y a ce parking qui a un potentiel très fort. Le fait de savoir qu’il va y avoir de nouveau une galerie, que ça va à nouveau renaître, c’est des choses qui sont très positives pour ce prochain printemps.

De gauche à droite : M. Beck, directeur du Leclerc, Me Michalowicz, notaire, M. Hory, président de SEBL, M. Zingraff, maire de Sarreguemines

Cinq projets déjà à l’étude

Début janvier, la ville de Sarreguemines a lancé l’appel à manifestation d’intérêts pour trouver les futurs commerçants du centre. Douze cellules composent la galerie, trois sont déjà occupées par Jules, Séphora et Du Pareil au Même. Au 24 février, le nouveau concessionnaire de service SEBL a reçu 5 dossiers à étudier. Jérôme Barrier est le directeur général SEBL.

Son N°3 - Carré Louvain à Sarreguemines : les choses sérieuses commencent

Ce qu’on recherche d’abord, c’est des gens pérennes. Des gens qui ont un vrai projet, un projet qui colle à l’air du temps ce qui n’est pas très facile par les temps qui courent parce que savoir quel va être l’air du temps dans 6 mois ou 1 an, c’est difficile. Tout le monde recherche ce qui est circuit court, authentique, qualité donc c’est vraiment ça.

Pour l’instant, aucun nom d’enseigne n’a été dévoilé hormis l’arrivée du supermarché Leclerc mais là encore, il ne s’agira pas d’un simple supermarché comme nous le confie Fabrice Deck le directeur.

Son N°4 - Carré Louvain à Sarreguemines : les choses sérieuses commencent

L’idée ce n’était pas de faire un supermarché classique donc c’est vraiment d’apporter, dans ce Carré Louvain, une halle, un marché couvert en plein cœur de ville. C’est d’apporter un rayon traditionnel dans chaque métier : boucherie, traiteur, charcuterie, fromager, poisson.

En plus des 1600m² dédiés à ces halles, Leclerc prévoit aussi d’investir une autre cellule pour des opérations ponctuelles.

Son N°5 - Carré Louvain à Sarreguemines : les choses sérieuses commencent

On est encore en pleine discussion avec la SEBL, l’idée, c’est d’avoir une cellule éphémère avec à peu près une trentaine d’opérations différentes dans l’année pour apporter un plus, du non-alimentaire, sur des opérations par exemple art ménager et ça changerait à peu près toutes les 3 semaines.

Le directeur du Leclerc espère pouvoir ouvrir fin avril. Pour les autres cellules, l’ouverture des commerces se fera sûrement au fur et à mesure ce printemps. Les porteurs de projets peuvent toujours se manifester auprès de la SEBL Grand-Est. 

Camille Bazin

| mercredi 24 février 2021 à 18:15 - Mise à jour à 18:22

Société

Saint-Avold : les Gilets jaunes mobilisés ce week-end

24/10/2021

Actualité

Le Moulin d'Eschviller se met aux couleurs d'Halloween !

23/10/2021

Sortie

Concert, kirb et Halloween : les idées de sortie du week-end

23/10/2021

Radio Mélodie

Cadeaux, bêtisier et mots doux : Joyeux anniversaire Sébastien !

22/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.