Actualité


Folschviller : l'émotion est grande après la mort de Peggy Cieslik

Folschviller : l'émotion est grande après la mort de Peggy Cieslik

Un drame familial a secoué la commune de Folschviller ce dimanche soir. 

Un homme a tué son ex-compagne avant de se donner la mort, dans une maison située rue Calmette. Une rue déjà meurtrie par un incendie mortel en novembre 2019.

Quels sont les faits exacts ?

Un homme d'une cinquantaine d'années a pris en otage son ex-conjointe et ses deux enfants dimanche après-midi, mais Mélissa et Samia ont pu quitter la maison vers 17h d'après le procureur de la République de Sarreguemines Olivier Glady.

Son N°1 - Folschviller : l'émotion est grande après la mort de Peggy Cieslik

Les gendarmes ont été alertés par les deux enfants du couple, une adolescente de 15 ans et une jeune femme de 20 ans, qui, initialement, avaient été gardées contre leur gré sous la menace d'une arme par leur père. Elles sont parvenues à être libérées par celui-ci, apparemment suite à une supplication de la mère.

Les gendarmes de la compagnie de Forbach ont entamé un dialogue avec le forcené jusqu'à 20h30 avant que celui-ci ne décide de se murer dans le silence. Une vingtaine de militaires du GIGN d'Île-de-France sont venus en renforts en cours de soirée. Un dispositif qui n'a pas porté ses fruits. L'assaut a été donné 2h30 plus tard.

Son N°2 - Folschviller : l'émotion est grande après la mort de Peggy Cieslik

Vers 23h, les militaires du GIGN ont livré cet assaut pour pénétrer le domicile où se trouvait l'ancien couple, malheureusement pour y découvrir le décès des deux personnes des suites de l'utilisation d'un pistolet qui a été retrouvé au pied de l'agresseur.

Un féminicide difficile à présager puisqu'aucun antécédent de violences n'a été constaté.

Son N°3 - Folschviller : l'émotion est grande après la mort de Peggy Cieslik

C'était un couple qui était séparé depuis quelques mois déjà et qui vivait d'ailleurs séparément. Il n'y a pas eu d'alerte, de procédure ou de main courante de cette personne.

Même si le tueur présumé et la victime ont été retrouvés morts, l'enquête n'est pas terminée.

Son N°4 - Folschviller : l'émotion est grande après la mort de Peggy Cieslik

Les deux corps vont faire l'objet d'examens médico-légaux pour déterminer plus complètement la nature des décès, et surtout, dans un second temps, les investigations qui ont été confiées à la brigade des recherches de la compagnie de gendarmerie de Forbach vont dresser un environnement de l'ancien couple et vont procéder aux auditions des proches familiaux et amicaux.

L'homme espérait pouvoir retrouver une vie commune avec son ex-conjointe. Ce fait divers se termine par une tragédie et deux filles sans parents.

''Peggy était notre rayon de soleil''

Au lendemain de ce féminicide, les élus du territoire ont témoigné leur émotion puisque Peggy Cieslik travaillait à la mairie de Folschviller depuis 2004 au service comptabilité.

La municipalité lui a adressé ce message par le biais des réseaux sociaux.

Peggy était bien plus qu’une employée modèle, c’était un pilier de la mairie de Folschviller où elle y travaillait depuis 2004. Agée de 45 ans, maman aimante, amie formidable, collègue très appréciée de tous, Peggy était notre rayon de soleil. C’était une femme d’une grande force de caractère, battante et courageuse, qui a élevé deux bijoux : Mélissa et Samia, ses filles chéries. Nous nous associons à leur douleur et à celle de la famille en leur adressant nos sincères condoléances.

Cette quadragénaire avait également un poste à l'agglomération de Saint-Avold. Elle se chargeait du suivi administratif du fonctionnement des déchetteries. Le président de la CASAS a réagi sur son compte facebook.

Ce drame familial laisse deux enfants sans parents, Melissa (20 ans) et Samia (15 ans). Une cagnotte Leetchi a été mise en place pour soutenir les deux orphelines.

 

 

Cédric Kempf

| lundi 15 mars 2021 à 12:44 - Mise à jour le 16 mars 2021 à 04:52

Actualité

Les forêts de Sarreguemines rouvrent au public

03/08/2021

Actualité

Du soutien scolaire pour les écoliers de Forbach

03/08/2021

Actualité

Morhange : Une bourse pour attirer les futurs médecins

03/08/2021

Actualité

Oeting (Ep.2) : des savons bons pour le corps et la planète

03/08/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.