Variant Delta, hausse des contaminations, hospitalisations, quelle est la situation sanitaire en Moselle ? - Radio Mélodie

Actualité

Variant Delta, hausse des contaminations, hospitalisations, quelle est la situation sanitaire en Moselle ?


par Camille Bazin
mardi 27 juillet 2021 à 14:43

Photo : Shutter Stock

Dans sa dernière prise de parole, mercredi 21 juillet, le Premier ministre Jean Castex faisait état d’une quatrième vague en France. Pour endiguer ce sursaut épidémique, de nouvelles mesures ont été mises en place ou seront prochainement mises en place notamment l’extension du pass sanitaire. Ce mardi 27 juillet, la préfecture de la Moselle faisait le point sur la situation épidémique dans le département, voilà ce qu’il faut retenir.

La situation sanitaire se dégrade

À l’image de la France, le taux d’incidence en Moselle est en augmentation. Il a été multiplié par 3 en 15 jours pour passer de 31 à 92 pour 100 000 habitants à la date du 26 juillet (la moyenne nationale étant de 179).

Le taux de positivité aussi est en augmentation, passant de 1 il y a un mois à 2,4 cette semaine.

« Des petits signaux » dans les hôpitaux

Si le taux d’incidence est en augmentation, la situation dans les hôpitaux reste stable. L’ARS parle de « petits signaux » mais rien d’alarmant.

75 personnes positives au Covid-19 sont actuellement hospitalisées dont 12 en soins critiques.

 

Selon David Larivière, le directeur général adjoint des hôpitaux de Metz, 95% des personnes hospitalisées ne sont pas vaccinées et la moyenne d’âge des personnes en réanimation se situe entre 45 et 50 ans.

La vaccination se poursuit

Plus d’un million de doses ont été injectés depuis le début de la vaccination en Moselle. Au 25 juillet, 616 025 personnes avaient reçu au moins une dose. Plus de 523 000 personnes sont complètement vaccinées.

Rien que la semaine dernière, 63 000 doses ont été injectées dont 29 000 premières injections.

Régulièrement, les centres de vaccination ouvrent de nouveaux créneaux, des opérations exceptionnelles ont lieu et vont continuer à être organisées comme samedi dernier au centre Leclerc de Betting.

Concernant la troisième dose, Lamia Himer de l’ARS Grand-Est a précisé que pour l’instant rien n’était décidé. Si dans quelques mois les effets de la vaccination venaient à s’estomper, il serait, en effet, envisagé de vacciner une nouvelle fois la population.

135€ pour non-respect du pass sanitaire

Depuis le 21 juillet, il faut présenter un pass sanitaire pour accéder aux lieux de cultures et de loisirs rassemblant plus de 50 personnes. En août, avec le projet de loi, ce pass doit être étendu aux cafés, restaurants, ainsi qu’aux avions, trains, cars longs trajets et aux établissements médicaux sauf urgence. Les centres commerciaux pourraient également être concernés sur décision des préfets. En cas de non-respect du pass sanitaire, une amende de 135€ peut être appliquée. En cas de récidive, 3 fois en 30 jours, l’amende s’élève à 3750€ à quoi s’ajoute une peine de prison de 6 mois.

Les gérants d’établissements ont à charge de vérifier que le pass sanitaire est en ordre. Une situation qui a déjà conduit à des débordements comme dimanche dernier où le directeur du parc Walygator à Maizières-lès-Metz s’est fait agresser par un visiteur. La directrice de cabinet du préfet, Parvine Lacombe est revenue sur cet incident.

Son N°1 - Variant Delta, hausse des contaminations, hospitalisations, quelle est la situation sanitaire en Moselle ?

Les actes de violence ou d’agression à l’encontre des personnes qui font appliquer au sens large les gestes et les mesures sanitaires et de manière plus précise le pass sanitaire sont inadmissibles. Le pass sanitaire est indispensable aujourd’hui, c’est le moyen qu’on a pour maintenir les activités de loisirs, économiques, sportives, culturelles. L’alternative, très clairement, c’est le confinement.

Continuer à appliquer les gestes barrières

Malgré la vaccination et l’utilisation du pass sanitaire, la préfecture de la Moselle a prolongé l’arrêté visant à élargir certaines mesures barrières comme le port du masque obligatoire. Parvine Lacombe, directrice de cabinet du préfet de la Moselle.

Son N°2 - Variant Delta, hausse des contaminations, hospitalisations, quelle est la situation sanitaire en Moselle ?

Port obligatoire du masque sur les marchés, les brocantes, les vide-greniers, dans les fêtes foraines. Également sur l’ensemble des rassemblements et des manifestations dans l’espace public et sur la place publique. Et je le rappelle, ce port du masque sur la voie et l’espace public quand on est en rassemblement, il s’applique, même si le pass sanitaire s’applique.

La pratique du télétravail est également toujours à privilégier. 


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.