Actualité


Grundviller : franc succès pour la brocante semi-nocturne

Grundviller : franc succès pour la brocante semi-nocturne

La grande brocante semi-nocturne de Grundviller a eu lieu hier, de 10h à 22h, les chineurs et chineuses étaient au rendez-vous ! Masqués, ils étaient présents dans les allées dès 8h, alors que les exposants s'installaient. La brocante était organisée par l'Amicale Sainte-Anne de Grundviller et se tenait aux abords de la salle polyvalente et du complexe sportif de la ville.

Après un an de pause dû à la pandémie, la brocante semi-nocturne de Grundviller a fait son grand retour, pour le plus grand bonheur des chineurs et chineuses. La brocante commençait officiellement à 10h, mais ils étaient déjà nombreux à parcourir les allées dès 8h, à la recherche de la perle rare. Il était difficile de trouver une place où se garer pour ne pas être trop loin du début de la brocante. Nicole tenait un stand qui s'est vidé petit à petit au fil de la journée. Elle revendait surtout des anciennes affaires de sa mère et quelques jouets.

Son N°1 - Grundviller : franc succès pour la brocante semi-nocturne

Pour le moment, les gens regardent beaucoup, mais on a vendu beaucoup des aiguilles pour tricoter, des boîtes en plastique et pour les enfants des jouets.

Aurore, bricoleuse, a fait quelques belles trouvailles.

Son N°2 - Grundviller : franc succès pour la brocante semi-nocturne

Alors des ferrailles, pour retaper et bricoler, parce que j’adore bricoler et retaper de l’ancien.

Mais Aurore regrette une chose : le temps où il n’y avait que de vieilles affaires sur les brocantes. Mireille, qui n'a acheté que de petits cadres anciens et des livres, est du même avis. Pour elle, ce n'est même plus une vraie brocante.

Son N°3 - Grundviller : franc succès pour la brocante semi-nocturne

Malheureusement, il y a trop d'habits. - Mireille

Il y a même des vendeurs maintenant alors que, avant, la brocante, c’est vraiment pour débarrasser. Il n’y a pas plus cet esprit, mais bon, on trouve toujours. Ben, on a même vu un petit lapin en cage être vendu, moi je trouve que ça perd de son charme mais on trouve toujours ! Celui qui cherche trouve toujours. - Aurore

C’est le cas de Raphaël et sa famille. Ils sont tombés sous le charme d’un service à dînette qui va servir très bientôt pour leurs vacances.

Son N°4 - Grundviller : franc succès pour la brocante semi-nocturne

On a acheté une, comment on appelle ça... Une genre de dinette, pour faire un pique-nique. Sinon, beaucoup de fleurs et des pots Tupperware. Ouais, ça fait longtemps, vu les confinements, c’était fermé, annulé, et, du coup, on en profite.  

Anne profite de cette brocante pour vider un peu sa maison. Elle vend essentiellement des habits d'enfants, des jouets, des livres. Ce qui part bien dans une brocante, ce sont les jouets pour enfants. Les playmobils se vendent facilement, mais pas que. 

Son N°5 - Grundviller : franc succès pour la brocante semi-nocturne

Ça marche pas trop mal, en plus on a la chance d’avoir du beau temps, donc voilà, super ! Ce qui part le plus, c'est principalement les figurines Schleich, j’ai pas mal de livres aussi et puis quelques habits.  

Petits et grands trouvent leur bonheur sur la brocante de Grundviller. Yohan et sa maman Sonia ont les bras chargés.

Son N°6 - Grundviller : franc succès pour la brocante semi-nocturne

Un tracteur, un claas, et un livre Les 3 Chardons. - Yohan

Et des vêtements. - Sonia

Et pour eux, la brocante n'était encore pas finie. En 2019, la brocante de Grundviller avait ouvert ses portes jusqu'à 1h du matin, cette année, c'est un peu moins longtemps, jusqu'à 22h, ce qui laissait tout de même largement le temps de trouver son bonheur.

 

Elise Jeannelle

| dimanche 1 août 2021 à 05:22 - Mise à jour à 12:06

Sport

Deux champions de Sarreguemines ont un objectif commun : Paris 2024

16/09/2021

Environnement

La Moselle-Sud devient la 15ème réserve de biosphère française de l'UNESCO

16/09/2021

Economie

Woustviller : les formations en alternance en grande forme

15/09/2021

Santé

Obligation vaccinale pour les soignants : ''Il y a un an on était des héros, aujourd'hui on nous stigmatise''

15/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.