Actualité


Jeux Paralympiques : ''Le handisport continue de monter en puissance''

Jeux Paralympiques : ''Le handisport continue de monter en puissance''

Les Jeux Paralympiques ont débuté le 24 août et terminent dimanche avec notamment 2 Mosellans toujours en lice ce vendredi. 

Son N°1 - Jeux Paralympiques : ''Le handisport continue de monter en puissance''

Jean-Marie Donatello – Président du Comité Départemental Handisport de Moselle

Est-ce que vous êtes satisfait de la couverture médiatique et de la place qui est faite au handisport ?

Je pense qu'on continue de monter en puissance, le déclic ça a quand même été à Londres en 2012. On a quand même la chance d'avoir une retransmission sur France Télévision tous les jours de 13h à 15h, c'est quand même très fort. Ce qui est très bien c'est que les commentaires sont toujours pédagogiques. Ils permettent de faire comprendre aux téléspectateurs la position de chaque athlète en fonction de son handicap. Dans la société, quand quelqu'un est dans une situation de handicap, on va lui dire ce qu'elle ne peut pas faire alors que dans le sport, on fait l'état des lieux et surtout on fait un diagnostic en fonction des potentialités du sportif pour lui dire ce qu'il peut faire.   

La France misait sur 35 médailles au total, à 2 jours de la fin des JO, on en est à 48. Les athlètes se sont surpassés. Qu’est-ce qui explique cette réussite ? L’importance du handisport en France a évolué, le matériel, les entrainements ?

Moi je pense que ce qui est extraordinaire c'est les athlètes mais également que dans toutes les disciplines il y a eu du travail au niveau des staff. Il y a eu un bouleversement dans le monde du handisport parce que, par un décret du 31 décembre 2016, une douzaine de disciplines sportives ont quitté le monde du handisport pour rejoindre des fédération valides homologues. Et on s'aperçoit que l'encadrement chez les valides a énormément performé aussi. C'est à dire que dans toutes les disciplines on se retrouve avec les meilleurs coach, les meilleurs entraîneurs du monde valide mais qui eux aussi ont une formation et se sont pris au jeu du monde du handicap et ont apprivoisé le handicap. Je pense que tout ça, ça a donné quelque chose de très fort. Maintenant il ne faut pas oublier qu'on a envoyé une petite délégation. Quand vous pensez que la Moselle a 2 représentants et les 2 représentants sont en finale.

Nico Peifer est en finale aujourd’hui du double avec Stephane Houdet en tennis fauteuil, Stephane Molliens en finale par équipe de tennis de table. Deux médailles donc pour la Moselle. Quel bilan on peut faire sur nos deux athlètes et quelle fierté bien sûr ? Ils peuvent ramener l’or ?

Oui on va être confiant ! Déjà être finaliste d'un tournoi olympique c'est prodigieux. Pour Nico, c'est sa deuxième participation, pour Stéphane Molliens c'est sa 4ème et dernière puisqu'il va prendre sa retraite. Déjà être arrivé en finale, moi je trouve ça fabuleux. En plus ça donne de beaux exemples pour l'avenir. Et, au-delà de ça, je pense qu'on a un beau projet pour la Moselle, qui va se mettre en place. C'est-à-dire un sport pour tous et ensemble. Des clubs handisports en Moselle il y en a 14 dont 1 à Sarreguemines et ça ne permet pas de mailler le territoire. Le maillage pourra se faire si les clubs valides, à l'issu de ces jeux, disent : "Ok, on va faire le challenge, on va ouvrir nos portes aux personnes en situation de handicap pour des pratiques diverses". Ce sont de bons détonateurs. Ils vont nous booster dans la démarche qu'on va mettre en place ensemble pour arriver encore plus forts à Paris 2024. On s'est fixé un objectif de 50 médailles et on pourra même sûrement viser plus haut.

Margot Benabbas

| vendredi 3 septembre 2021 à 09:24 - Mise à jour à 09:50

Initiative

Boulay : un tatouage comme ''point final'' après un cancer du sein

19/10/2021

Société

Sarralbe : l'interdiction de certaines couleurs inquiète Manuela, tatoueuse, et ses clients

19/10/2021

Economie

Agglo de Saint-Avold : un projet de rénovation pour lutter contre les vieux logements

19/10/2021

Politique

Moselle : les règles s'allègent mais le préfet appelle au maintien de la vigilance

18/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.