Culture


Journées Européennes du Patrimoine : la maison Güth ouvre ses portes à Hoste

Journées Européennes du Patrimoine : la maison Güth ouvre ses portes à Hoste

Ce weekend, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, la maison Guth à Hoste ouvrira ses portes. Cette maison lorraine typique avait été achetée et mise en l’état par les époux Guth dans les années 70 .

Aujourd’hui, elle est entretenue par une association « La Maison Guth ». Laurie Veyrier est allée la visiter avec Marie-Laure Klam, secrétaire de l’association.

Son N°2 - Journées Européennes du Patrimoine : la maison Güth ouvre ses portes à Hoste

Dès le premier regard, la maison Güth nous fait basculer dans le passé. Véritable maison paysanne lorraine, la bâtisse a été construite à la fin du XVIIe siècle. Et garde encore son organisation de l’époque.

C'est une maison qui est en cinq parties. Il y a l'étable, l'écurie, la grange, la partie habitation et la porcherie.

Si la maison est restée figée dans le temps, c’est grâce à l’œuvre de Joachim et Gisela Güth qui la rachètent en 1972. Joachim est passionné d’histoire, et fait tout pour conserver le lieu.

Il voulait redonner tout le cachet de cette maison-là comme elle était avant. C'était son but. à l'intérieur comme à l'extérieur. Il a beaucoup travaillé les extérieurs, sur l'aménagement à l'avant et à l'arrière pour transmettre et pour qu'on n'oublie pas l'histoire de notre région, au niveau du patrimoine, au niveau de l'habitation.

L’Histoire se perçoit également à travers les matériaux de construction. Nombreux, ils sont la preuve d’une maison façonnée au fil du temps.

Tout ce qui est bois ce sont les parties plus anciennes. Il y a des ajouts de matériaux à l'intérieur de la maison par endroit. Selon les pierres, les torchis, on date plus ou moins les époques. Il y a du moellon, il y a aussi un peu de briques, ça c'était plus tard. Le grès aussi, le grès des vosges que l'on retrouve dans ces maisons-là. 

L’étable a été aménagée en bar pour accueillir des événements. Mais le moulin d’époque est toujours visible. L’intérieur de la maison nous transporte plusieurs années en arrière. Il est organisé en trois parties. Et chacune a une histoire.

La Stub qui est vraiment la pièce un peu d'apparat. C'est pour les grandes manifestations, enfin les fêtes de famille mais aussi les fêtes joyeuses et les fêtes tristes car c'est aussi là que l'on entreposait les corps quand il y a avait un décès. 

Nous traversons ensuite la cuisine et sa cheminée flamande pour rejoindre une pièce légèrement surélevée.

Le cama, donc la chambre. Ils dormaient souvent dans la même pièce. Parfois ils avaient encore des chambres à l'étage. Cela dépendait des familles. Et ces sols surélevés ont une origine aussi. C'est parce qu'ils ont ajouté des caves après coup pour stocker les pommes de terre.

Chaque pièce est aménagée avec soin, jusqu’au moindre objet. Un appel aux souvenirs pour les visiteurs.

Parfois, c'est des petits détails qui vont réveiller des souvenirs chez les gens. Ils vont dire "c'est vrai que l'on avait ça dans ma jeunesse. Où alors "tel ou tel objet on s'en servait tout le temps". Et ce sont de belles émotions qui reviennent souvent quand on vient dans ce genre de maisons car elles deviennent rares aujourd'hui.

Joachim Güth avait légué sa maison ainsi que son arboretum à la commune en 2015. Elle est aujourd’hui entretenue au quotidien par des bénévoles qui s’assurent que la maison abrite toujours les traces du passé.

Samedi et dimanche des visites guidées de la maison seront organisées. Vous pourrez également visiter le jardin et l’arboretum. D’ailleurs une exposition photo sur le thème de la biodiversité sera également à découvrir dans le jardin.

 

Camille Bazin

| jeudi 16 septembre 2021 à 16:30 - Mise à jour le 17 septembre 2021 à 05:05

High-tech

Apple présente ses nouveaux AirPods et MacBook Pro

19/10/2021

Société

Situation sanitaire, sécurité à l'école... on fait le point à quelques jours des vacances

19/10/2021

Initiative

Boulay : un tatouage comme ''point final'' après un cancer du sein

19/10/2021

Société

Sarralbe : l'interdiction de certaines couleurs inquiète Manuela, tatoueuse, et ses clients

19/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.