Situation sanitaire, sécurité à l'école... on fait le point à quelques jours des vacances - Radio Mélodie

Société

Situation sanitaire, sécurité à l'école... on fait le point à quelques jours des vacances


par Margot Benabbas
mardi 19 octobre 2021 à 08:22

Dans quelques jours, les vacances scolaires démarrent, l’occasion de faire un point sur la situation dans les établissements scolaires de la région. Jean-Marc Huart, recteur de l’académie de Nancy-Metz était l'invité du Grand Réveil ce matin. 

Son N°1 - Situation sanitaire, sécurité à l'école... on fait le point à quelques jours des vacances

Pour commencer, parlons de la situation sanitaire dans les établissements de l’académie, quelle est la situation à quelques jours des vacances ?

La situation sanitaire s'est améliorée au fil des jours et des semaines. Depuis la rentrée scolaire, lorsque nous avons commencé à compter nous avions jusqu'à 172 classes fermées dans l'académie et au comptage de vendredi dernier nous n'en avions plus que dix. L'école suit la situation sanitaire dans la société et nous le constatons encore en cette période de rentrée. La situation s'améliore certes mais il faut rester vigilants. Il faut bien sûr continuer de respecter les gestes barrières et se faire tester quand il y a un doute. Les 12-18 ans doivent continuer à se faire vacciner si ce n'est pas encore fait. 

Comment se sont passées les premières semaines depuis la rentrée ? Est-ce que le retour en présentiel se passe bien ?

Je crois qu'il y avait une attente forte concernant le retour en présentiel. Nous avons été relativement protégés l'an dernier : il y avait de l'hybridation dans les lycées mais les élèves de collège et de primaire ont eu des cours en présentiel toute l'année. Ce n'était pas le cas à l'Université puisque majoritairement les étudiants n'étaient pas revenus à plein temps, maintenant oui. Je crois que c'est une grande satisfaction d'une part de se retrouver ça recrée de la vie. Moi, j'habite pas très loin de la faculté de droit de Nancy et le fait de voir tous ces étudiants Place Carnot c'est un vrai plaisir. 

Autre sujet d’actualité, la semaine dernière un hommage à Samuel Paty a été rendu dans les établissements scolaire. Dans une interview vous disiez que vous aviez déjà reçu des signalements pour des débordements ou des provocations, c’est-à-dire ?

L'académie Nancy-Metz n'est pas à l'abris, comme toutes les académies, de paroles, de manifestations d'élèves. Ça peut être, par exemple, dans un cours de science et vie de la terre, l'académie n'est pas à l'abris même si nous ne faisons pas partie des plus exposés. Je dis systématiquement aux proviseurs et professeurs qu'aucun de ces faits ne doit être mis sous le tapis. C'est très important, premièrement, de nous les signaler puis d'agir auprès des élèves. Il peut y avoir a minima des paroles inappropriées et a maxima des faits punissables. Il faut donc vraiment traiter ces situations. Le principe de laïcité, le respect des valeurs de la République ça n'est pas négociable. Nous sommes aux côtés de nos professeurs quand ils ont une difficulté de ce type, on les soutient systématiquement. Encore une fois, l'hommage à Samuel Paty était surtout émouvant, c'était un moment de recueillement. Nous n'avons pas eu à regretter de problèmes particuliers pendant cet hommage et je crois que c'était très bien comme cela. 

Le 8 octobre, en Seine-et-Marne, une enseignante a été violemment bousculée dans un lycée. On assiste chez nous à ce genre d’incident ? est-ce qu’il y a une augmentation des cas de violence ? comment faire pour empêcher ça ?

Depuis les deux ans que j'occupe ce poste, je n'ai pas connu d'acte aussi important même si j'ai eu à ce stade deux alertes ; à savoir une instrusion dans un établissement scolaire avec de la violence et, dans la banlieue messine, un élève avait sorti un couteau. Personne n'est à l'abris d'acte de violence bien évidemment. Il faut être extrêmement ferme, c'est le premier élément de réponse.Il faut travailler avec les services de police lorsque ce type d'actes se produit et bien sûr, encore une fois, être aux côtés de nos professeurs. Notre rôle éducatif est aussi important et le respect d'autrui, dès l'école primaire,  est un enseignement fondamental au même titre que lire, écrire et compter. L'école a ce rôle d'apprentissage du respect de l'autre et de la vie en collectivité. C'est à la fois une réponse éducative et une réponse ferme, s'il le faut, qu'il faut apporter pour pouvoir pallier à ces problèmes qui sont absolument intolérables au sein de nos institutions. 


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.