Actualité


Pétards interdits en Moselle : l'arrêté passe mal

Pétards interdits en Moselle : l'arrêté passe mal

Photo d'illustration

LE CONTEXTE.

Les pétards, feux d'artifice et articles pyrotechniques sont interdits jusqu'à nouvel ordre en Moselle.

Cela signifie que vous ne pouvez ni en acheter, ni en transporter, et encore moins en utiliser sur la voie publique.

Conséquence de l'arrêté préfectoral pris, jeudi, par le préfet de la région Lorraine, Nacer Meddah, en raison de l'état d'urgence.

L'arrêté a pris effet jeudi, et il va durer jusqu'au 15 janvier.

 

LES REACTIONS.

 

C'est une très mauvaise nouvelle pour les commerces de feux d’artifices. Les gérants ne s'attendaient pas à une telle annonce. 

 

Notre reporter Cédric Kempf a rencontré un commerçant sarregueminois qui, depuis août, s’était préparé à cette période de ventes.

Il vit très mal cette décision.

Cette interdiction de ventes va faire perdre à la société des centaines de milliers d’euros !

 

Même chose pour les artificiers. Cet arrêté est un vrai coup de massue. 

Maurice Weber, le gérant de sa propre entreprise à Alsting, subit cet arrêté et ses effets.

Il avait prévu un show le 19 décembre à Rouhling. Un show qu'il va devoir annuler. 

 

Et qu’en pense-t-on de l’autre côté de la frontière ?

Notre reporter Vincent Giard est allé poser la question à un gérant d’une société de vente d’usine de feux d’artifice… Do it 4 you.

Une société basée en Allemagne à Hanweiler. Ralph Schramm en est le gérant.

Un coup dur pour la société allemande, car 7 clients sur 10 qui viennent s'approvisionner ici sont Français. Certains font même la route de Strasbourg pour acheter leurs artifices en Allemagne. La raison : les prix sont moins chers. 

Radio Mélodie

| jeudi 3 décembre 2015 à 23:30

Sport

E.N Saint-Avold : 350 jeunes font briller le club

06/07/2020

Actualité

Portrait de l'été : Sacha Stipic, l'homme aux visières

06/07/2020

Actualité

Notre région est la meilleure : Grâce à nos desserts et pâtisseries

06/07/2020

Actualité

Avricourt : un nom, deux communes côte à côte, mais deux départements différents

06/07/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.