Le Grand Réveil


L'invitée du Grand Réveil : Dr Odette Agulles

L'invitée du Grand Réveil : Dr Odette Agulles

Crédit photo : Shutterstock

Dr Odette Agulles du CHU de Nancy.

Demain le 21 septembre, c'est la journée mondiale en faveur du don de moelle osseuse.

Selon le registre national des donneurs de moelle osseuse, géré par l'Agence de la biomédecine, les hommes, tous âges confondus, représentent seulement 35 % des donneurs inscrits dans le Grand-Est, contre 65 % de femmes. Dans la région, les profils les plus recherchés sont les hommes de moins de 35 ans : ils représentent en effet seulement 13 % de la totalité des inscrits sur ce territoire. Or, pour répondre dans la durée aux besoins de chaque patient, et améliorer les chances de trouver un donneur compatible, le registre français recherche des hommes et des personnes de moins de 35 ans.

Comment fait-on pour être donneur de moelle osseuse ?

Très précisément, pour s’inscrire dans le registre, il faut avoir plus de 18 ans et on peut s’inscrire jusqu’au jour de son 51ème anniversaire. On restera dans le fichier jusqu’à son 61ème anniversaire.

Il faut d’abord bien s’informer pour comprendre la démarche du don et être sûr de son engagement. Une fois la démarche faite, on entre dans un fichier. On ne sait pas, sur l’ensemble de la période, qui va du jour où on s’engage jusqu’à son 61ème anniversaire, à quel moment on sera sollicité pour un patient qui en aurait éventuellement besoin.

Comment se déroule le don ?

Il y a deux formes de dons, nous avons notamment la solution pour prélever les cellules de la moelle osseuse en les faisant circuler dans le sang du donneur dans 75% des cas. On donne quelques médicaments au donneur, ça va faire sortir les cellules dans la moelle et les faire circuler dans le sang du donneur. Le donneur viendra ensuite dans un centre pour se faire prélever par l’aphérèse, c’est une machine qui va prélever les cellules et rendre tout le reste du sang au patient. Le don dure 4 heures, et on peut faire deux dons dans les 24h pour constituer le greffon.

Dans la région Grand Est y a-t-il suffisamment de donneurs ?

On sensibilise les gens parce que dans la région Grand Est, le fichier pour la Lorraine est un fichier de 10 000 donneurs environ. Il y a des donneurs qui vieillissent, il y a des gens qui ne souhaitent plus donner, pour raisons médicales ou autres, donc ils vont sortir du ficher. Il faut toujours augmenter le nombre de donneurs puisque les chances de trouver un donneur compatible sont de 1/1 000 000 pour chaque patient.

On rappelle qu’un don de moelle osseuse c’est une chance de sauver la vie de quelqu’un dans le monde.

 

 

 

Radio Mélodie

| vendredi 20 septembre 2019 à 09:17

La Mélodie Family

Recette : Crumble au parmesan et à la courge butternut

17/10/2019

La Mélodie Family

Naturopathie : Notre santé et notre planète

17/10/2019

La Mélodie Family

Notre petit patrimoine : le château des évêques

17/10/2019

Le Grand Réveil

L'invitée du Grand Réveil : Anne-Céline Freiss

17/10/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.