La Mélodie Family


Sport : Les modes de contractions

Sport : Les modes de contractions

Existe-t-il plusieurs façons de contracter le muscle et donc de s’entraîner ?

Oui tout à fait. Il y a 4 façons de contracter le muscle de manière différente et active.

Lesquelles ?

Le mode « concentrique » : le plus connu en musculation. Les muscles se contractent en se raccourcissant, ils se concentrent en rapprochant les insertions.

Le mode « excentrique » : le moins utilisé car il faut souvent être à 2. Les muscles s’excentrent en se rallongeant. Retenir une charge que l’on ne peut pas pousser ou maintenir.

Le mode « isométrique » : Les muscles sont statiques, la longueur ne varie pas pendant la contraction. On résiste.

Ex : la chaise murale.

Le mode « pliométrique » : Le plus complet. Association entre mode excentrique et mode concentrique avec utilisation du réflexe myotatique et de l’élasticité musculaire. Ex : saut à la corde.

Réflexe myotatique : lorsqu’un muscle est étiré, il se contracte par réaction de défense. Elasticité musculaire : composante musculaire élastique.

Mais il y a possibilité de combiner 2 ou plusieurs façons de contracter le muscle dans la même séance.

Ex : Le mode « stato-dynamique » : Combinaison entre isométrique et concentrique. On résiste puis on raccourcit le muscle. Ex : Maintien en position squat puis extension des cuisses pour se redresser.

Quel est l’intérêt de tous ces modes de contraction ?

Pour chaque mode ou façon de contracter le muscle il existe plusieurs méthodes d’entraînements qui engendrent des effets différents : il faut donc varier tout au long de l’année les façons de contracter ses muscles pour progresser. Si on utilise toujours le même mode, on va vite stagner. Que ce soit pour augmenter sa masse musculaire, sa force musculaire, son endurance musculaire, son explosivité ou sa vitesse, il faut solliciter les bonnes fibres avec les bonnes méthodes et des modes de contractions variés tout au long de l’année.

L’entraînement doit-il être alors planifié  ?

Tout à fait, c’est la base de la progression. Il faudra définir des cycles (semaines ou nombre de séances) en alternance avec des périodes de récupération et des tests comparatifs pour s’assurer une progression constante.

Une bonne utilisation de tous ces modes, de leur combinaison et des différentes méthodes d’entraînement seront gages de résultat. Il ne suffit donc pas juste de s’entraîner.

 

Le mot de notre coach Sacha

Modes de contraction différents = Entraînement intelligent1

Radio Mélodie

| vendredi 3 avril 2020 à 10:00

La Mélodie Family

Naturopathie : Sclérose en plaques

28/05/2020

La Mélodie Family

Recette : Muffins choco-bananes sans oeufs

28/05/2020

La Mélodie Family

Sortie : Chemin historique de Creutzwald

27/05/2020

La Mélodie Family

Chronique végétale : Le robinier faux acacia

27/05/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.