Le Grand Réveil


L'invité du Grand Réveil : Matthieu Risse, syndicaliste SNUDI-FO

L'invité du Grand Réveil : Matthieu Risse, syndicaliste SNUDI-FO

Matthieu Risse, syndicaliste SNUDI - FO des professeurs des écoles et AESH de Moselle

C’est une journée de grève nationale pour les professeurs aujourd’hui. Vous dénoncez vos conditions de travail, notamment ces dernières semaines avec la crise sanitaire.

Qu’est ce qui ne va pas aujourd’hui en classe ? 

Il y a un ras le bol général qui s’est exprimé déjà il y a quelques mois pour la réforme des retraites, et là, la gestion de la crise sanitaire, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Les enseignants subissent des contre-ordres du ministère, globalement ils sont méprisés aujourd’hui par l’institution. Il faut savoir que lorsqu’on est enseignant aujourd’hui, nous recevons les informations via les médias, on se souvient qu’au début de la crise, l’école était le premier endroit à être fermé, et là, c’est l’un des seul encore ouvert dans des conditions qui pour nous ne sont pas acceptables. A savoir qu’on est tenu de respecter un protocole sanitaire utopique dans certaines classes, concrètement, c’est un vrai casse-tête pour les équipes, pour le brassage des élèves dans les classes. De plus, les enseignants portent des masques en tissu, qui ne les protègent pas face à, par exemple, des élèves de maternelle qui ne portent pas de masques. On peut aussi ajouter le manque de remplaçants, parce que les enseignants sont malades ou font partie des personnes vulnérables, tout ça est anxiogène pour les enseignants, les élèves, les parents.

On parle d’une grève nationale, est-elle suivie chez nous en Moselle ? 

Nous attendons les chiffres, mais de ce que l’on sait, c’est plutôt bien suivi, sur le secteur Moselle Est, nous avons une maternelle de Forbach, une élémentaire à Hundling, une maternelle et élémentaire à Neufgrange, à Nousseviller Saint Nabor, ou encore un peu dans le secteur de Metz.

Quelles sont vos solutions, vos souhaits ? Que réclamez-vous au Ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer ?

Nous demandons des vraies mesures de protection, avec un dépistage systématique, des masques FFP2 pour tout le personnel, un recrutement massif dans le personnel enseignant.

Fermer les écoles, ça reste une option envisageable ? Avec les cours à la maison notamment…

Envisageable oui, mais souhaitable pas forcément. Notre souhait est de garder les écoles ouvertes avec des conditions qui le permettent.

Radio Mélodie

| mardi 10 novembre 2020 à 10:28

La Mélodie Family

Un autre regard sur l'hiver

21/01/2021

La Mélodie Family

Un hiver avec Baudelaire

21/01/2021

Le Grand Réveil

L'invité du Grand Réveil : Benoit Kieffer, maire de Bitche

21/01/2021

Le Grand Réveil

Le panier du chef : Salade piémontaise

21/01/2021

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.