La Mélodie Family


Chronique végétale : Le feu de Saint Antoine

Chronique végétale : Le feu de Saint Antoine

Podcasts audio :

Partie °1 - Chronique végétale : Le feu de Saint Antoine


Dans la tradition chrétienne, le 17 janvier est consacré à Saint Antoine l'Ermite, dont le nom est lié aux soins apportés aux victimes d’une terrible maladie qui accabla la France au Xe siècle : le feu de Saint Antoine.

 

Comment se présente cette maladie ?

Convulsions, hallucinations et membres noircis: le feu de Saint Antoine n’épargnait pas ses victimes. Les Européens voyaient en cette maladie une punition divine. Surnommé feu sacré, l’affliction noircissait les membres jusqu’à ce qu’ils tombent au niveau des articulations. Des hôpitaux spéciaux ont été ouverts, tenus par des moines de Saint Antoine, vénéré pour sa force spirituelle face aux tourments du diable. On nomma bientôt ce mal « feu de Saint Antoine », car nombre de ses victimes voyaient leur état s'améliorer en se rendant en pèlerinage pour prier les reliques de Saint Antoine. 


L’origine de la maladie découverte tardivement.
 

Au XIXe siècle, les scientifiques purent déterminer que la maladie en question était causée par la consommation de seigle infecté par un champignon, Claviceps purpurea. Les plantes infectées se paraient de petits corps oblongs et vénéneux appelés ergots, qui ont donné à la maladie son nom moderne : l'ergotisme. Lorsqu'il est ingéré, l'ergot produit des alcaloïdes toxiques qui coupent l'apport en sang aux extrémités du corps. Les membres commencent alors à gangrener, laissant place aux images infernales qui ont marqué le Moyen-Âge. La maladie touchait particulièrement les pauvres, qui mangeaient des quantités substantielles de pain de seigle bon marché. 

 

Et aujourd’hui ?

 

Les foyers du feu de Saint Antoine ont commencé à s'éteindre lorsque la culture du blé a remplacé celle du seigle, pour se répandre tout au long des années 1800.

Le dernier épisode (supposé) de cette maladie serait survenu en 1951 à Pont-Saint-Esprit (Gard).

 

De nos jours, dans certaines régions du sud de l'Europe, on allume de grands feux le jour de la Saint Antoine. C'est une célébration de la fin de l'hiver et du début de la période carnavalesque qui remonte dans doute à l'Antiquité et tire son origine de rites païens.

 

Chronique réalisée par Gilles, éthnobotaniste et mycologue.

 

 

 

 

Radio Mélodie

| mercredi 26 janvier 2022 à 12:30

La Mélodie Family

Sport : Stand up paddle

20/05/2022

La Mélodie Family

Recette : Pâtes sauce saumon et citron

20/05/2022

La Mélodie Family

Santé : Douleurs lors des rapports sexuels

20/05/2022

La Mélodie Family

Naturopathie : Prévention de la diverticulose

19/05/2022

Voir la suite