Actualité

Forbach : lycéens et gilets jaunes unis dans la mobilisation


par Florent de Brito
mercredi 5 décembre 2018 à 20:17

Photo : Florent De Brito

Lycéens et gilets jaunes ont manifesté ensemble hier à Forbach. Forbach qui avait été marqué lundi dernier par des affrontements entre forces de l’ordre et lycéens. Hier matin, ils étaient presque une centaine de gilets jaunes et lycéens au départ du lycée Blaise Pascal, à marcher direction le centre-ville.

Un cortège sous-tension en tout début de matinée surtout lorsqu’il passe devant la sous-préfecture. Là les attendent une dizaine de policiers casques et boucliers à la main. Rapidement, les gilets jaunes présents dans le cortège lancent un appel au calme.

Son N°1 - Forbach : lycéens et gilets jaunes unis dans la mobilisation

Ils sont là aussi pour réagir lorsque les lycéens tentent de rallier à eux des élèves du lycée Jean-Moulin. Les portes restent closes, la tension monte encore. Parmi ces gilets jaunes, Jérôme.

Son N°2 - Forbach : lycéens et gilets jaunes unis dans la mobilisation

Un mouvement sous haute protection. En haut à droite : des forces d'interventions prêtes à intervenir en cas de débordement. En bas : en fin de matinée, ce policier s'entretient tranquillement avec ces lycéens.

Une fin de mouvement bon enfant

En milieu de matinée, retour au rond-point devant le lycée Blaise Pascal. Dans le cortège, des lycéens sont là quand même par conviction. Romain a 15 ans et soutient le mouvement gilet jaune.

[son]3[/son]

Pour Mahidinne 17 ans, ce qui l’inquiète c’est la réforme du bac qui devrait entrer en vigueur en 2021. En terminal, réussir les examens finaux du bac ne suffiront plus.

Son N°4 - Forbach : lycéens et gilets jaunes unis dans la mobilisation

En fin de matinée, toujours encadrés par des gilets jaunes, les lycéens ont filtré les voitures au rond-point dans une ambiance bon enfant.

Son N°5 - Forbach : lycéens et gilets jaunes unis dans la mobilisation

1544098051-inkedp1040056-li.jpg

Ambiance détendue au rond-point de l'hôtel Mercure. À droite : les lycéens, encadrés par les gilets jaunes, plaisantent avec les conducteurs plus qu'ils ne les bloquent.