Actualité

Joie et inquiétude en ce moment sur le site SMART à Hambach


par Cédric Kempf
jeudi 28 mars 2019 à 16:04

Photo : Cédric Kempf - Radio Mélodie

En mai 2018, on vous annonçait que Smartville allait fabriquer des Mercedes électriques. Une bonne nouvelle pour les employés. Mais aujourd’hui, on découvre que la petite voiture, la SMART, va disparaitre de la Moselle au profit de la Chine entre 2022 et 2024.

Son N°1 - Joie et inquiétude en ce moment sur le site SMART à Hambach

Emmanuel Obiegala, technicien de production et représentant syndical FO Smart France, est plutôt satisfait de cette annonce comme les 800 salariés du site.

Par contre, pour les 800 sous-traitants dont fait partie Denis Boss, délégué syndical CGT chez Faurecia, ce n’est pas le même son de cloche.

Son N°2 - Joie et inquiétude en ce moment sur le site SMART à Hambach

La direction de Smart promet que les 1600 salariés du site seront gardés mais que pour les 800 partenaires, il faudra se former à de nouveaux métiers.

Les sous-traitants de Smart sont inquiets à Hambach !

Les 800 partenaires de la société ont appris qu’entre 2022 et 2024, la Smart ne sera plus fabriquée en Moselle.

Un coup dur qui signifie la fin de leur activité. Mais la direction leur a promis la sauvegarde de l’emploi. Pour Nathalie, salariée chez Magna Uniport, l’inquiétude est là.

Quel avenir attend alors les 800 sous-traitants ? Eléments de réponse avec Sylvain Hinschberger syndicaliste CFDT pour Faurecia.

Son N°4 - Joie et inquiétude en ce moment sur le site SMART à Hambach

Le flou est encore là pour les centaines de partenaires. C’est pour ça qu’ils ont prévu prochainement de se mettre en grève pour demander des réponses claires à la direction.

Une action en justice est également en cours.

Son N°5 - Joie et inquiétude en ce moment sur le site SMART à Hambach

Les prochaines semaines et prochains mois risquent donc d'être mouvementés à Hambach.