Actualité

Les entrepreneurs de 2020 (épisode 3) : Alexandre et Chloé attendent de pouvoir ouvrir la salle de leur restaurant


par Camille Bazin
mercredi 25 novembre 2020 à 04:44

Les entrepreneurs de 2020 (épisode 3) : Alexandre et Chloé attendent de pouvoir ouvrir la salle de leur restaurant

Ouvrir son entreprise, tout plaquer pour changer de vie, c’est le rêve de beaucoup et chaque année ils sont quelques-uns à tenter leur chance. Un pari fou qui semble l’être encore plus cette année, en pleine crise sanitaire. Nous avons rencontré des entrepreneurs de la région qui ont ouvert leur entreprise cette année. Pour ce troisième épisode, rencontre avec Alexandre Simeon et Chloé Grandemange. Ce couple de trentenaire a ouvert un restaurant à Stiring-Wendel, Le P’tit Pané. En attendant de pouvoir proposer un service en salle, ils font des plats à emporter.

Le rêve d’être son propre patron

Alexandre et Chloé sont cuisiniers de formation. Ils ont toujours travaillé ensemble mais pour les autres. Il y a un an, ils ont décidé d’ouvrir leur propre restaurant : Le P’tit Pané.

Son N°1 - Les entrepreneurs de 2020 (épisode 3) : Alexandre et Chloé attendent de pouvoir ouvrir la salle de leur restaurant

Ça faisait quelques temps qu’ouvrir notre restaurant nous trottait dans la tête. Avoir notre endroit à nous, faire les horaires pour nous. On a visité ce local en fin d’année dernière, ensuite on a commencé à lancer les démarches au niveau de la banque, de la comptable, on a signé le bail en mars et on a été confiné le lendemain. Du coup ça nous a permis de prendre le temps de rafraichir le restaurant et on a pu ouvrir fin août.

Une ouverture uniquement avec une proposition de plats à emporter car le couple n’a pas encore reçu l’aval de la commission handicap. Et alors qu’ils espéraient ouvrir officiellement pour les fêtes de fin d’années, le deuxième confinement est arrivé.

Son N°2 - Les entrepreneurs de 2020 (épisode 3) : Alexandre et Chloé attendent de pouvoir ouvrir la salle de leur restaurant

On ne s’y attendait pas du tout. Autant le premier confinement on s’y attendait, on savait ce qui allait se passer mais le deuxième on ne s’y attendait pas. On pensait avoir tout de suite les accords fin d’année pour faire les fêtes de fin d’année dans le restaurant. Faire les menus de Noël et de nouvel an. Au final ça sera particulier pour tout le monde.

Comme tous ceux qui ont ouvert cette année, le couple n’a le droit à aucune aide. Pour Alexandre, c’est sûr que la situation n’est pas idéale mais il reste positif.

Son N°3 - Les entrepreneurs de 2020 (épisode 3) : Alexandre et Chloé attendent de pouvoir ouvrir la salle de leur restaurant

On n’a pas le choix. C’est sûr que ça aurait été bien d’avoir un peu d’aide mais bon on fait ce qu’on peut. Ce n’est pas facile par rapport à certains restaurants qui ont des aides mais bon on propose notre carte, on essaye de se faire connaître pendant le confinement encore plus que ce qu’on faisait, on diffuse sur les réseaux sociaux et puis on espère que tout rentrera dans l’ordre une fois que tout ça sera fini.

Un restaurant familial

A la carte du P’tit Pané, principalement des plats à base de veau mais aussi des menus du jour pour le midi et des burgers pour le côté facile à manger sur le pouce.

Son N°4 - Les entrepreneurs de 2020 (épisode 3) : Alexandre et Chloé attendent de pouvoir ouvrir la salle de leur restaurant

On espère viser une clientèle familiale. On n’aura pas des prix exorbitants. Ce sera des plats faits maison des entrées aux desserts. On souhaite attirer une clientèle familiale dans un restaurant purement traditionnel français.

Pour le moment le couple travaille seul, même si deux embauches sont prévues dès que le restaurant pourra ouvrir.

Il est possible de commander des plats à emporter le mardi soir, le jeudi et le vendredi toute la journée ainsi que le samedi soir. Le couple propose aussi un menu traiteur pour les fêtes de Noël.


Dans le reste de l'actu...

La gendarmerie de Sarreguemines met en garde contre les faux vendeurs de bois et pellets sur internet

il y a 4 h 43 min

Professionnels de la petite enfance en grève : ''il manque plus de 90 postes pour que les structures tournent en Moselle''

il y a 6 h 47 min

Les idées de sorties sont nombreuses ce week-end dans la région

il y a 9 h 39 min

Sarreguemines : Jean-Michel Conrad fait perdurer l'incroyable histoire de son grand-père, l'industriel Marcel Pierron

il y a 10 h 21 min

Niederstinzel : Plusieurs animaux vivent dans une maison de l'horreur, la SPA intervient

il y a 22 h 18 min

Pour la cueillette des champignons : ''les applications sont à bannir''

il y a 1 jour 7 h 34 min

Sarreguemines : Michel Munsch continue de décrocher des titres avec son guide : ''avec sa voix il est mes yeux''

il y a 1 jour 8 h 15 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLa Communauté d’Agglomération de Sarreguemines prend des mesures pour limiter sa consommation d’énergie 

il y a 8 h 34 min

Flash InfoQui représentera la Lorraine au concours Miss France au mois de décembre ?

il y a 8 h 34 min

Flash InfoLa commune de Fénétrange va aussi couper son éclairage public la nuit

il y a 8 h 35 min

Flash InfoAttention aux travaux sur la RN4 entre Imling et Sarrebourg 

il y a 8 h 35 min

Flash InfoL’avenir de Ford s’assombrit à Sarrelouis 

il y a 8 h 35 min

Flash InfoL’événement le plus gourmand de l’année est de retour à Saverne ce week-end 

il y a 8 h 36 min

Flash InfoA Metz non plus, il n’y aura pas d’écran géant pour le mondial de foot 

il y a 8 h 36 min

Voir toute l'actu