Politique

Sarreguemines : fini la cigarette devant les écoles


par Cédric Kempf
mardi 23 novembre 2021 à 05:06

C’est fini ! On ne peut plus fumer devant les écoles à Sarreguemines

La ville, en partenariat avec la Ligue contre le Cancer, a créé des espaces sans tabac. Le maire Marc Zingraff appuie cette décision par le droit à respirer un air pur. Explications.

Son N°1 - Sarreguemines : fini la cigarette devant les écoles

Depuis la rentrée, votre paquet de cigarette n’a pas besoin d’être sorti lorsque vous allez chercher votre enfant. Christine Carafa est adjointe au maire en charge de la santé publique.

Alors il s'agit de 18 établissements sur Sarreguemines, les périscolaires, les écoles maternelles, les écoles primaires ainsi que les crèches.

69 panneaux et des lignes vertes délimitent la zone sans tabac. Une mesure efficace pour Diane Welfringer, directrice de la ligue contre le cancer en Moselle.

C'est efficace parce qu'en passant par l'enfant, l'enfant va être beaucoup plus sensible, il va pouvoir aussi dire à son parent "Pourquoi tu fumes ?", "Ca me dérange", "J'aimerais que tu fasses attention à toi", etc...

Pour les élèves de CM2 de l’école du Blauberg, cette initiative est une bonne chose.

Moi je trouve ça normal parce que cela peut-être mauvais pour les enfants, peut-être qu'ils vont prendre exemple et qu'ils vont fumer - Nawel.

Bah déjà c'est pas bon pour les poumons, et si les enfants respirent de la fumée, ce n'est pas bon pour la santé. - Gianni.

Ces zones sont avant tout là pour sensibiliser petits et grands au tabagisme et à ses méfaits. Mais en cas de non-respect du décret, le contrevenant peut recevoir une amende de 15 euros.

Sarreguemines n’est pas la première ville de Moselle à adopter cette mesure.

De nombreuses villes y participent, on en a plus d'une quarantaine, et on espère bien arriver à une centaine de villes qui soient partenaires sur toute la Moselle.

Les adultes n’ont plus qu’à montrer le bon exemple aux enfants. Il en va de l’avenir de la planète et de la santé de chacun.

J'espère que maintenant qu'il y a ces panneaux, il y en aura beaucoup moins (NDLR : des fumeurs).