Actualité

''Nous lançons un appel au volontariat'' l'ARS prévoit une hausse des hospitalisations dans les prochains jours


par Margot Benabbas
jeudi 9 décembre 2021 à 08:08

Image d'archives

La campagne de vaccination bat son plein pour inciter un maximum de personnes à faire la 3ème dose, mais aussi inciter les derniers récalcitrants à se protéger.

Son N°1 - ''Nous lançons un appel au volontariat'' l'ARS prévoit une hausse des hospitalisations dans les prochains jours

Lamia Himer, déléguée territoriale de Moselle pour l’ARS

Quels sont les derniers chiffres que l’on a pour la Moselle ?

En terme de couverture vaccinale, nous sommes à un taux qui approche les 76 % toute population confondue. C'est un chiffre qui stagne depuis quelques semaines car nous sommes surtout engagés sur la campagne de rappel avec l'augmentation de l'ouverture des créneaux que nous essayons de déployer cette semaine. 

En Moselle-Est, il est difficile d’obtenir des créneaux ces derniers jours, des nouveaux créneaux vont-ils ouvrir ? Des centres éphémères vont renforcer ceux qui sont existants ?

Nous travaillons avec les centres de vaccination pour leur donner des capacités de vaccination supplémentaires. Dans les prochains jours, le centre de vaccination de Sarreguemines ouvrira des créneaux supplémentaires via Doctolib pour répondre à la demande. Nous allons également essayer de faire en sorte qu'il y ait des créneaux supplémentaires mais aussi la possibilité du "sans rendez-vous" ce week-end. Nous travaillons avec l'ensemble des centres pour les réapprovisionner en vaccins.

De plus en plus d’hôpitaux font face à des situations délicates en ce moment. Le plan blanc a notamment été déclenché à Sarrebourg. Est-ce que d’autres hôpitaux pourraient suivre ? Y a-t-il une tension dans les hôpitaux mosellans ?

La pression hospitalière augmente, ce qui n'est pas lié uniquement à la Covid-19 pour le moment, cela est également dû aux autres pathologies hivernales que nous n'avons pas beaucoup eu l'hiver dernier. De ce fait, les hôpitaux en tension sont notamment le CHR de Metz, le centre hospitalier de Sarreguemines, Uneos à Vantoux mais également la clinique Claude Bernard.

Vous avez lancé un appel aux professionnels de santé, pourquoi ?

Les prévisions de besoin d'hospitalisation montrent que dans les prochains jours et prochaines semaines, nous aurons besoin d'accueillir encore plus de patients atteints de la Covid-19 et notamment en soins critiques, c'est-à-dire dans les soins lourds et notamment en réanimation. Cela va nécessiter des adaptations au sein de l'hôpital pour pouvoir ouvrir les lits supplémentaires nécessaires. Il y a déjà une forte pression hospitalière et notamment concernant les ressources humaines en cette fin d'année, nous lançons un appel au volontariat pour identifier toutes les ressources possibles et aider à cette montée en charge en terme de capacité hospitalière.

Qui et comment peut-on postuler ?

Il existe une plateforme de ressources humaines que l'on peut retrouver sur le site internet de l'ARS, sur laquelle les volontaires peuvent s'inscrire et peuvent d'ores et déjà consulter l'ensembles des offres mises par les hopitaux sur cette plateforme. 

Si vous souhaitez être volontaire : https://renfortrh.solidarites-sante.gouv.fr