Insolite

Kappelkinger : Géraldine installe une crèche de 7,5 m dans son salon


par Ambre Tarin
vendredi 17 décembre 2021 à 05:00

Les périodes de Noël sont propices à décorer sa maison. Mettre un sapin, des guirlandes mais pas seulement ! Pour certains et c’est aussi l’occasion de se faire plaisir en installant par exemple une crèche géante. C’est le cas de Géraldine à Kappelkinger.

Son N°1 - Kappelkinger : Géraldine installe une crèche de 7,5 m dans son salon

 

Les petites musiques ne tournent pas en continu mais la crèche elle, on ne peut pas la louper. En entrant chez Géraldine, c’est face à une impressionnante mise en place que l’on se retrouve. Au total 7m50 de crèche.

J'avais commencé avec une crèche traditionnelle, et dans cette crèche nous avons débuté avec un décor tout petit, puis ma mère m'a donné des santons, j'en ai acheté et au fur et à mesure ça s'est agrandi.

 

Au fil des années, l’installation prend de l’ampleur.

On se dit là ça ne va pas c'est un peu coincé, on repart sur des trucs plus grands, et puis à force on en met de plus en plus ! Cette année pour l'occasion j'ai créé un mur.

Santons, lumières, accessoires, villages animés tout y est ! Une passion qui lui vient de sa famille.

Mon père faisait déjà un mur en crèche quand j'étais petite, et cela m'avait marqué.

D’où l’importance d’allier la tradition...

Ici, il y a l'âne, le boeuf, Marie, Joseph et le petit Jésus.

...Et modernité grâce aux nombreux petits villages lumineux.

Les petits villages lumineux c'est désormais ce qui se fait beaucoup. Il y a moins le côté religieux et plus le côté festif.

Pour trouver de nouveaux éléments elle regarde sur les marchés provinciaux, Internet mais il y a aussi du fait maison. Elle fonctionne au coup de cœur mais tout en gardant une certaine cohérence

Là il y a trois Père Noël cela m'embête, car en principe il n'y a qu'un père Noël. Mon fils me disait justement qu'il fallait une certaine cohérence.

Une cohérence qu’elle essaie de garder tout en augmentant la taille de la crèche…

Tous les ans je rajoute un peu. Là il y a un mètre supplémentaire par rapport à l'année dernière. L'année prochaine mes enfants et mon homme se posent la question d'où nous allons manger !

Si elle met plus d’une semaine à tout installer elle-même, dès que les fêtes de Noël et l’épiphanie sont passés tout retourne au garage, en attendant l’année suivante, pour participer de nouveau, à la magie de Noël.