Société

Fin de grève chez Arkema à Carling : les salariés ''fiers'' de leurs 13 jours de mobilisation


par Margot Benabbas
mardi 21 décembre 2021 à 13:46

Fin de la grève chez Arkema à Carling. Les salariés étaient mobilisés ce mardi 21 décembre pour leur 13ème et dernier jour des grèves. Pendant près de 2 semaines, près de 80% des installations étaient à l’arrêt et les camions étaient bloqués à l’entrée du site.

Son N°1 - Fin de grève chez Arkema à Carling : les salariés ''fiers'' de leurs 13 jours de mobilisation

La fatigue commence à se faire ressentir chez les grévistes d’Arkema à Carling. Ça fait 13 jours qu’ils se relayent presque 24h/24 pour bloquer l’entrée des camions sur la plateforme pétrochimique. Pour Manuel Divo, délégué syndical CGT, le mouvement est bien suivi et soutenu.

Il y a une grande partie des gens qui sont quand même vachement mécontents. Parce qu'avec 9 milliards de chiffre d'affaires, tout le monde considère que la direction générale pourrait largement donner un peu plus. Année exceptionnelle, augmentation de salaire exceptionnelle.  

Lundi, la direction a proposé une hausse de 2.3% des salaires avec un minimum de 70€ et un déplafonnement de l’ancienneté de 21 à 22 ans. Une avancée, déjà importante pour Arnaud Ruscha, secrétaire du comité social et économique de l’entreprise.

La mobilisation des 13 sites de France c'est déjà quelque chose d'historique. Et maintenant on sait qu'on est en capacité de le faire. Les salariés arrivent à se mobiliser. Il y a eu une bataille, elle se finit avec une entreprise qui a perdu beaucoup d'argent et il y a peut-être d'autres batailles qui s'annoncent dans l'année 2022 qui arrive. 

Même si le froid rend les choses difficiles, le piquet de grève se passe dans une bonne ambiance, notamment avec le soutien des automobilistes et des autres salariés.

On a eu énormément de soutien. Il y a plein de salariés qui sont venus avec nous sur les piquets de grève, ça fait vraiment plaisir, parce que c'est pas forcément évident vu les températures avant les fêtes de Noël. On est quand même vachement soutenu. On vient nous ramener des gâteaux, des croissants, les gens qui passent nous klaxonnent. Je pense que tout le monde comprend notre mouvement. 

C’est effectivement le cas de Hakim et de ses collègues de chez Ponticelli, venus en soutien ce matin.

Ces derniers temps il y a eu pas mal d'inflation, leur mouvement est donc légitime. C'est normal qu'ils demandent leur dû. 

Les salariés d’Arkema terminent donc l’année sur une note positive. Fiers de leur mobilisation et prêts à se remobiliser à l’avenir si besoin. Du côté des camarades de Ponticelli, une hausse des salaires vient également de tomber à hauteur de 85€ brut par salarié.