Insolite

''Se promener'' et ''faire l'amour'' : les conseils des Sarregueminois face au Blue Monday


par Ambre Tarin
lundi 17 janvier 2022 à 05:00

Aujourd’hui ce n’est pas n’importe quel lundi, c’est le "Blue Monday", mais de quoi s'agit-il ? Nous vous avons posé la question, et pas de panique, on voue explique tout.

Son N°1 - ''Se promener'' et ''faire l'amour'' : les conseils des Sarregueminois face au Blue Monday

Lorsque l’on pose la question, vous êtes nombreux à ne pas connaître.

Non pas du tout. C'est peut-être comme le Black Friday ? 

Et non loupé ce n’est pas comme le Black Friday, bien au contraire.

Une étude douteuse

Selon une étude menée en 2005 par Cliff Arnall, un universitaire britannique, le Blue Monday serait le jour le plus déprimant de l’année.

Mais l'origine de cette étude n'est pas scientifique, elle est commerciale, comme l'a assumé son créateur. Actuellement, Cliff Arnall milite même pour l'abolition du Blue Monday, qui lui aurait été commandé par une société de publicité pour une agence de voyage. 

Un mix entre début de semaine, d’où un lundi, le salaire qui n’est pas encore tombé, une météo hivernale et des jours beaucoup plus courts. Bref, un condensé peu motivant, mais malgré tout en ce mois janvier certains ne se sentent pas plus déprimés que ça, comme Anne et Martine.

Pas plus que ça. Tant qu'il fait un froid sec c'est bon.

D’autres le sont un peu plus comme pour Cindy et Camélia.

Ce sont les restrictions. Tout ce qui est restrictif et un peu tout en fait.

Et en cas de coup de blues ou de déprime chacun sa solution pour Jean.

Un bon petit verre d'alcool ça passe, ou faire l'amour.

Et si vous n’avez ni alcool ni partenaire, il existe d’autres petits remèdes pour positiver comme pour Inge.

Une promenade même s'il n'y a pas de soleil, de voir les enfants, la famille et les gens que l'on aime. De boire un thé ou un café sous la couverture dans le canapé.

Et pour positiver encore un peu plus, bonne nouvelle ! Il existe un jour considéré comme le plus heureux de l’année, cette fois-ci c’est en juin, allez courage, encore quelques mois à tenir !