Santé

LivePollen, une application pour mieux gérer ses allergies arrive sur le territoire de Sarreguemines


par Camille Bazin
jeudi 28 avril 2022 à 11:01

LivePollen, une application pour mieux gérer ses allergies arrive sur le territoire de Sarreguemines
Photo : Shutter Stock

Dans le cadre de son futur Plan Climat Air Énergie Territorial, la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences met à disposition des citoyens un nouveau service pour améliorer la vie des personnes allergiques aux pollens. Il s’agit de l’application LivePollen, développée par la société orléanaise Lify Air.

Une information en temps réel

La société Lify Air est née en 2018 à Orléans. Son co-fondateur et président, Jérôme Richard, lui-même allergique aux pollens, a décidé de développer un outil qui permettrait de savoir en temps réel le niveau des pollens présent dans l’air grâce à des capteurs installés sur le territoire. Les méthodes de monitoring actuelles sont sous-calibrées selon Jérôme Richard. Le réseau ne compte que 70 dispositifs de mesure en France et ne permettent pas une information en temps réel contrairement à LivePollen.

Son N°1 - LivePollen, une application pour mieux gérer ses allergies arrive sur le territoire de Sarreguemines

Nous la différence, c’est vraiment le temps réel, c’est la temporalité. C’est-à-dire qu'on ne fait pas de prévisions on fait de la mesure. À partir du moment où vous faites de la mesure, vous savez instantanément ce qui se passe là où vous êtes alors que des cartes de prévision, c’est un peu comme la météo souvent c'est juste, mais parfois ça l’est moins et en fait on ne sait pas précisément ce qu’il se passe et d’autant plus avec les pollens. L’émission des pollens est vraiment très particulière, on a des phénomènes très locaux, d’où l’idée de mettre plusieurs capteurs sur un même territoire parce qu’il va se passer des choses différentes en fonction de l’endroit où on se trouve sur le territoire et ça, c’est une information qui est très utile la localisation, et puis la temporalité avec le temps réel.

 

Selon Jérôme Richard, cette application pourrait même aider les médecins à mieux suivre leurs patients.

Son N°2 - LivePollen, une application pour mieux gérer ses allergies arrive sur le territoire de Sarreguemines

On a développé une petite fonctionnalité dans notre application qui permet de signaler à un instant T des symptômes. On va dire, j’ai le nez qui coule, les yeux qui grattent, etc. Je suis allergique à tel et tel pollen pour les gens qui le savent ou s’ils ne le savent pas, ils signalent simplement. Cette information, elle va être d’une part partagée sur une carte dans l’application qui va permettre aux autres allergiques de voir où sont signalés les symptômes actuellement, mais également d’avoir un journal qui va être consultable par la personne qui détient l’application et quand elle ira voir son médecin allergologue ou généraliste elle pourra retrouver ces informations. Ça permet aux médecins d’aller faire les investigations qui s’imposent donc ça permet de gagner du temps et d’avoir un historique.

Les capteurs sont capables de détecter 25 familles de pollens comme les pollens de bouleau, de peuplier ou encore les graminées.

Une expérimentation sur le territoire

La communauté d’agglomération de Sarreguemines est le premier territoire mosellan à proposer ce service. Trois capteurs ont été installés : dans la zone industrielle de Sarreguemines, à Hambach et à Puttelange-aux-Lacs.

Jean-Bernard Barthel, vice-président de la CASC en charge du développement durable a été séduit par cette application qui peut aider la population allergique.

Son N°3 - LivePollen, une application pour mieux gérer ses allergies arrive sur le territoire de Sarreguemines

On s’est dit que c’était un problème qui est exponentiel. En 1970, il y avait 7% de la population allergique aux pollens, on est maintenant à 25%. Avec tout ce qu’on voit, avec le dérèglement climatique, je pense que les pollens deviennent de plus en plus agressifs.

L’application LivePollen est téléchargeable gratuitement sur Android et Ios.


Dans le reste de l'actu...

Partager ses codes Netflix : les règles se durcissent

il y a 14 h 51 min

Les salariées des crèches de Sarreguemines, Forbach et Harskirchen expriment leur colère dans la rue

il y a 17 h 47 min

Le département de la Moselle recherche 100 nouveaux assistants familiaux

il y a 1 jour 16 min

La saison 7 de Télé-Cigogne à Sarralbe est officiellement lancée

il y a 1 jour 3 h 41 min

Saint-Jean-Kourtzerode : Des confitures et de la pâte à tartiner bio et locales pour la Chandeleur

il y a 1 jour 4 h 7 min

Combien coûte mon passage sur l'autoroute A4 depuis le 1er février ?

il y a 1 jour 17 h 29 min

Agglo de Forbach : 6 entreprises récompensées pour leur réussite et leur investissement sur le territoire

il y a 1 jour 19 h 29 min

Voir toute l'actu

Flash InfoUne opération don de cheveux est organisée à la Brasserie des Faïenceries de Sarreguemines

il y a 16 h 37 min

Flash InfoLa Cour d’Appel de Metz va juger demain un homme pour détention de plusieurs animaux sauvages

il y a 16 h 38 min

Flash InfoUne trentaine de personnels de la petite enfance ont manifesté à Sarreguemines ce matin

il y a 16 h 38 min

Flash InfoLes Instituts de Formation en Soins infirmiers vous ouvrent leurs portes en ce début de mois de février

il y a 23 h 26 min

Flash InfoL’unité de production n°1 de la centrale nucléaire de Cattenom produit à nouveau de l’électricité 

il y a 23 h 26 min

Flash InfoL’homme alcoolisé qui a jeté son chien par la fenêtre à Strasbourg a été jugé 

il y a 23 h 27 min

Flash InfoSi vous deviez vous rendre à Paris ce week-end, sachez que de nombreux trains vont être supprimés 

il y a 23 h 27 min

Voir toute l'actu