Economie

Behren-lès-Forbach : les puzzles d'Alizé Group continuent leur évolution


par Margot Benabbas
lundi 30 mai 2022 à 14:34

Sur le technopôle Sud de Forbach, on retrouve le seul fabriquant industriel français de puzzle.C’est en 2013 qu’Alizé Group est né à Woustviller avant de déménager en 2018 à Behren-lès-Forbach. Aujourd’hui, la société poursuit son développement et va notamment créer des puzzles pour le département de la Moselle. Patrick Weiten, le président du conseil départemental en a profité pour visiter les lieux et découvrir l'histoire de l'entreprise. 

Son N°1 - Behren-lès-Forbach : les puzzles d'Alizé Group continuent leur évolution

C’est pour se rapprocher de l’Allemagne qu’Eric Lathiere-Lavergne, a décidé de s’installer dans l’Est, en Moselle.

Ce projet je voulais le construire à la frontière entre la France et l’Allemagne parce que le premier marché européen du puzzle c’est l’Allemagne. En 2013 j’ai créé cette entreprise à Woustviller et en 2018 on est arrivé ici, on a construit le bâtiment logistique. Aujourd’hui on a deux bâtiments : un pour la production et un autre pour la logistique.

Aujourd’hui, tout va bien pour Alizé Group. La pandémie a même boosté les ventes de puzzle en 2020 et 2021 ce qui a permis à l’entreprise d’investir dans un nouvel outil de production pour 3 millions d’euros.

Et l’évolution ne va pas s’arrêter là…

Aujourd’hui on est à environ 3000 boîtes par jour, c’était l’objectif qu’on s’était fixé. Cependant on est sur une seule équipe. D’ici quelques mois on va passer à une deuxième équipe et j’espère que d’ici un an on sera à trois équipes, 24h sur 24, pour monter à environ 10 000 boîtes par jour.

Pour produire toutes ces boîtes de puzzle, c’est tout simple :

C’est du papier, c’est du carton. La première étape c’est l’impression.

Tout est fabriqué ici de l’impression de l’image à la boîte en passant par le plus important…

La presse c’est le cœur de l’usine, il n’en existe pas deux comme elle en France.

 

Ce sont les seuls à avoir cette machine en France parce que ce sont les seuls à produire des puzzles de façon industrielle en France et ça, c’est une fierté.

Il y a une vraie fierté à produire un puzzle « made in France » parce que c’est un puzzle de qualité et qui n’est pas plus cher qu’un puzzle « made in ailleurs ». Un Puzzle fabriqué en Chine coûtait moins cher avant la pandémie. Aujourd’hui si vous prenez en compte le délai, ainsi que le prix du transport qui a explosé, ce n’est pas aussi rentable que cela de produire un puzzle en Chine.

Avec toute ces évolution, Alizé Group recrute actuellement plusieurs salariés. 

Des puzzles "fabriqués en Moselle"

Chez Alizé Group, on peut faire de très petites productions et du sur-mesure. Un partenariat vient d’ailleurs d’être signé avec le département de la Moselle pour créer des boîtes mettant en avant les lieux touristiques de notre territoire.

Son N°2 - Behren-lès-Forbach : les puzzles d'Alizé Group continuent leur évolution

Moi je souhaite que les huit sites « Passionnément Moselle », le château de Malbrouck, le musée Gravelotte, le parc archéologique de Bliesbruck, la maison Robert Schuman, aient chacun leur puzzle. Nous travaillons avec les cinquante porteurs du label « Qualité MOSL », qui sont des opérateurs touristiques. L’un des plus grands, le Zoo d’Amnéville, aura son propre puzzle. Nous allons développer le puzzle comme un outil de communication, de promotion et d’attractivité.

 

Sur la boîte on pourra lire pour la première fois le logo "fabriqué en Moselle". Ils seront disponibles très prochainement notamment dans les offices de tourisme du département. A part les puzzles sur la Moselle, on retrouve de tout, ici, à Behren : il y a même un puzzle de 1000 pièces tout blanc pour les plus courageux.