Oeting : Ancienne victime de harcèlement, Annaëlle crée son association


par Margot Benabbas
jeudi 28 septembre 2023 à 05:05

Ancienne victime de harcèlement, Annaëlle crée son association
Madison, Annaëlle et Manon Houllé

A Oeting, Annaëlle Houllé, ancienne victime de harcèlement scolaire vient de créer une association pour aider les jeunes qui se retrouvent dans le même cas. Alors que la lutte contre le harcèlement scolaire est devenue une priorité pour le gouvernement, l’association « Les vilains petits canards » veut contribuer à faire changer les choses. Ça passe par plein de projets pour Annaëlle et les membres de sa famille.

Son N°1 - Ancienne victime de harcèlement, Annaëlle crée son association

Ben là, avec l’association, on veut un peu taper du poing sur la table et dire : il faut que ça bouge, que ça s’arrête !

A Oeting, dans la famille Houllé, il y a 4 filles. Les 4 ont subi une certaine forme de harcèlement à l’école. Et particulièrement Annaëlle qui a connu ça dès la primaire et au collège.  

J’ai eu des remarques sur mon physique parce que j’étais un peu forte à l’époque. Donc c’était du style : « Tu manges tout le temps des fast food ». Et ça a même été suivi par des bousculades et des cruches d’eau sur la tête en plein dans la cantine. Et des rumeurs qui tournaient dans tout le collège sans chercher à comprendre et à me connaître.

A aujourd’hui presque 21 ans, Annaëlle regrette le manque de réponse de son ancien établissement.

Au niveau de l’école on ne m’a pas soutenu, c’était tout le temps moi la méchante de l’histoire, on retournait toute la situation. Dès que j’allais voir un CPE ou même le proviseur, avec mes parents ou même mes sœurs, à chaque fois la situation était retournée on disait que c’était moi le souci ou que c’était juste des chamailleries, que c’est juste des enfants qui s’embêtaient entre eux. Alors que c’était pas du tout ça, c’était des actions qui étaient répétées matin, midi, soir. Je rentrais à la maison, j’avais la boule au ventre parce que je savais ce qui allait m’arriver par la suite.

Grâce à sa famille et au soutien d’un psychologue, la jeune femme a finalement réussi à se reconstruire. Ça aura pris 7 ans. Et c’est pour faire bouger les choses qu’il y a quelques mois, elle a créé son association.

Pour que d’autres personnes qui sont aussi victimes de ça ne se sentent pas seules se sentent soutenues et justement aient l’aide que moi j’ai pas eu à l’époque quand je pensais que j’allais tout arrêter et que j’allais me suicider. J’aimerais aussi transmettre un message, qu’on n’est pas tout seul. On est là, nous, l’association, qu’on va se battre coûte que coûte.

Et pour se battre, pour empêcher des jeunes d’être déscolarisés comme elle l’a été ou même de penser au suicide, Annaëlle a monté « Les Vilains petits canards » avec ses 3 sœurs, ses parents et d’autres membres de sa famille. Madison, la vice-présidente.

Tout le monde rejette le petit qui est un peu différent des autres, qui ne rentre pas dans les cases de ce que tout le monde veut. Et finalement à la fin c’est lui qui va devenir le plus beau entre guillemets, qui va s’épanouir le plus. Et tout le monde comprendra à la fin qu’il ne faut pas juger sur l’apparence et c’est vraiment des petits messages comme ça qu’on a envie de faire passer.

Leur premier projet va démarrer.

Là, notre premier projet, ça va être le projet P.A.C.A.P qui a justement pour but d’intervenir dans les divers établissements scolaires afin de sensibiliser les jeunes à ce sujet. Mais aussi les CPE, proviseurs… pour qu’en fait ils puissent savoir comment intervenir s’il y a justement des cas de harcèlement scolaire.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Les Vilains Petits Canards (@lvpc__off)

Pour mener à bien ses missions, l’association recherche des psychologues et des avocats. Les personnes qui souhaiteraient être bénévoles sont également les bienvenus. Par la suite en plus des prises de parole dans les établissements et de la prise en charge des victimes, l’association souhaiterait mener des projets artistiques et pourquoi pas organiser des concerts caritatifs.

Contacts

Si des établissements, des familles ou des victimes souhaitent entrer en contact avec l’association, n'hésitez pas. Un numéro sera bientôt mis en place, en attendant, voici le mail :  lesvilainspetitscanardsprod@gmail.com


Bonjour !
vague3 vague2 vague1

Musique, actu, jeux, bonne humeur...


Ecoutez en direct :
Bonjour !

Dans le reste de l'actu...

Pronostics hippiques du dimanche 14 juillet 2024

il y a 17 h 57 min

Pronostics hippiques du samedi 13 juillet 2024

il y a 1 jour 17 h 57 min

Pronostics hippiques du vendredi 12 juillet 2024

il y a 2 jour 17 h 57 min

Le syndicat des eaux de Volmunster investit pour moderniser le réseau de ses 6 communes

il y a 2 jour 18 h 45 min

Les idées de sortie du week-end dans la région

il y a 2 jour 19 h 4 min

Votre rond-point préféré : les sportifs naboriens mis en lumière

il y a 3 jour 10 h 57 min

Saint-Avold : Les salariés de la centrale Emile Huchet se remobilisent

il y a 3 jour 13 h 28 min

Voir toute l'actu

Flash InfoSi vous avez raté les festivités du 14 juillet samedi, rassurerez-vous, il y en a encore aujourd’hui

il y a 14 h 26 min

Flash InfoLa cérémonie du 14 juillet est toujours aussi plébiscitée à Sarreguemines

il y a 14 h 32 min

Flash InfoUne coupure d’électricité est prévue mardi à Behren 

il y a 14 h 33 min

Flash InfoL’emploi stagne dans le Grand Est au premier trimestre 2024 

il y a 2 jour 12 h 41 min

Flash InfoLe festival « Il été une fois » revient dès ce week-end dans le pays de Bitche

il y a 2 jour 13 h 8 min

Flash InfoGros soulagement pour l’US Sarre-Union qui restera bien en National 3 la saison prochaine 

il y a 2 jour 13 h 11 min

Flash InfoLa Moselle et le Bas-Rhin sont encore une fois en vigilance jaune aux orages

il y a 2 jour 13 h 13 min

Voir toute l'actu

Un site fièrement propulsé par