Actualité

Philippe Richert s'exprime sur l'emploi dans la région Grand Est


par Radio Mélodie
mercredi 30 novembre 2016 à 20:13

Philippe Richert en visite à la pépinière d'entreprises à Forbach

Les stéréotypes sur les métiers pèsent sur l’embauche !

C’est le malheureux constat que tire Philippe Richert, le président de la Région Grand Est.

Des milliers de postes restent vacants alors que beaucoup de personnes et notamment des jeunes cherchent un emploi.

Philippe Richert, lors de ses déplacements dans la région, a pu se faire une idée du pourquoi et du comment.

Son N°1 - Philippe Richert s'exprime sur l'emploi dans la région Grand Est

Pour changer cette vision des choses, le président de la Région voit deux solutions.

Son N°2 - Philippe Richert s'exprime sur l'emploi dans la région Grand Est

On rappelle qu’au mois d’octobre, dans le Grand Est, on comptait près de 300 000 chômeurs. Parmi eux, 42 000 ont moins de 25 ans.

 

La Région Grand Est surveille de près le cas Sotralentz !

A Drulingen, là où se trouve le siège, le groupe de métallurgie et de chaudronnerie a les yeux rivés vers l’avenir.

Fin septembre, Sotralentz a été placé en redressement judiciaire.

Aujourd’hui, l’avenir est encore en suspens pour toutes les filiales du groupe, que ce soit à Drulingen même ou encore à Sarralbe.

En tout on rappelle que plus de 700 emplois sont menacés.

Philippe Richert, le président de la grande région, suit de près l’avancée du dossier. Il avait même tenu il y a quelques semaines une réunion de travail avec tous les acteurs concernés.

Son N°3 - Philippe Richert s'exprime sur l'emploi dans la région Grand Est

Ce qu’on sait pour le moment c’est que la période d’observation des filiales a été maintenue pour Packaging, Métal Industrie et Secofab, et qu’il y aura d’autres audiences.

Le 6 décembre pour les filiales Packaging, Construction et pour le siège. Le 9 janvier pour Secofab.