Actualité


Moselle-est : la série des cambriolages continue...

Moselle-est : la série des cambriolages continue...

Photo : Julie Chaput

Les jours se suivent et se ressemblent pour les gendarmes de Moselle-est cette semaine. Le territoire voit depuis le début de la semaine une vague de cambriolages toucher différents commerces ou établissements.

D'abord dans la nuit de dimanche à lundi. Le Super U de Roth-Hambach a été la cible d'un ou plusieurs individus. Ils ont endommagé l'une des portes vitrées du supermarché. Des casiers métalliques de monnaie ont été dérobés.

Le golf de Sarreguemines cambriolé

Mauvaise surprise aussi pour le personnel du golf de Sarreguemines. Dans la nuit de lundi à mardi, le tout nouveau hangar technique du site a été cambriolé. A l'intérieur, de grosses machines mais aussi du petit matériel. C'est principalement le petit matériel qui a été volé. Le butin est estimé à environ 10 000 euros. 

Les malfaiteurs ont forcé une fenêtre pour pénétrer à l'intérieur des locaux dont l'alarme devait être installée le mardi matin... Pur hasard ou les auteurs étaient-ils bien informés sur les lieux ? 

D'autres commerces ciblés

Quelques jours après, dans la nuit de mercredi à jeudi, c'est au tour du magasin Centrakor de Grosbliederstroff d'être visé. Ici, les malfaiteurs se seraient attaqués au coffre-fort. Un cambriolage qui intervient une semaine après un braquage dans un magasin de la même enseigne à Boulay.

Toujours dans la nuit de mercredi à jeudi, le magasin Velosphère de Lorquin a aussi été victime d'un cambriolage. Ici les auteurs des faits avaient procédé à la coupure de l'alimentation et de l'alarme pour s'introduire dans les locaux. De l'argent et des vêtements ont été dérobés.

Des enquêtes en cours

La gendarmerie est intervenue sur place pour chacun de ces faits. L'identification criminelle était également sur place pour faire les relevés d'empreintes et d'ADN. Les auteurs courent toujours. Rien ne dit que tous ces cambriolages sont liés. Mais c'est une piste qui n'est toutefois pas écartée. Les enquêtes ouvertes devront le déterminer.

 

Julie Chaput

| vendredi 22 mars 2019 à 12:42

Actualité

Z-Event : ils récoltent 3.5 millions d'euros pour l'Institut Pasteur en jouant à des jeux vidéo

23/09/2019

Actualité

Faillite de Thomas Cook : les agences de Sarreguemines et Sarre-Union ne sont pas impactées

23/09/2019

Actualité

A la découverte de l'espace entreprise de Sarreguemines : une pépinière pour accompagner

23/09/2019

Actualité

Agression mortelle à Dudweiler : c'est un drame familial

23/09/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.