Actualité


La France confinée jusqu'au 11 mai : ce qu'il faut retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron

La France confinée jusqu'au 11 mai : ce qu'il faut retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron

Pour la quatrième fois depuis le début de l'épidemie de coronavirus en France, le Président de la République s'est adressé aux Français ce soir, lundi 13 avril 2020. Emmanuel Macron a annoncé le confinement jusqu'au 11 mai prochain.

Voici les principales annonces.

Confinement prolongé

"Nous sommes en train de vivre des jours difficiles [...] Et pourtant grâce à nos efforts, chaque jour nous avons progressé". C'est comme ça qu'Emmanuel Macron a commencé son discours ce lundi soir. "Les résultats sont là, plusieurs régions ont pu être épargnées. Depuis plusieurs jours, les entrées en réanimation diminuent [...] L'espoir renaît mais rien n'est acquis". L'épidémie n'est pas encore maîtrisée et c'est pour cela que le Président de la République a annoncé la prolongation du confinement jusqu'au 11 mai, "c'est la condition pour ralentir encore davantage la propagation du virus et de retrouver des places disponibles en réanimation".

Reprise des cours progressive

Alors que les enfants ne vont plus à l'école depuis un mois, le chef de l'Etat s'est exprimé ce lundi soir sur le sujet. A partir du 11 mai, les crèches, les écoles, les collèges et les lycées rouvriront progressivement. "Nos enfants doivent pouvoir retrouver le chemin des classes. Il faudra une organisation différente dans le temps et dans l'espace". 

En revanche, les étudiants, eux, ne retourneront pas physiquement à l'université jusqu'à l'été. 

Le port du masque

A partir du 11 mai, l'Etat permettra à chaque Français de se procurer un masque grand public. Il sera généralisé sans être pour autant obligatoire. L'usage pourra devenir systématique dans certains cas.

Emmanuel Macron le reconnait, "il y a eu des failles et des insuffisances. Nous avons manqué de blouses, de masques et de gel hydroalcoolique. Nous nous sommes mobilisés pour produire et acquérir le matériel nécessaire. Les commandes sont désormais passées. D'ici 3 semaines, nous aurons multiplié par 5 la production de masques pour les soignants et nous aurons produit 10 000 respirateurs supplémentaires.

Le Président souligne aussi les réussites, car il y en a : les hausses du nombre de lits en réanimation, les transferts de patients vers des régions moins touchées, l'organisation de l'enseignement à distance, les chaînes de solidarité, etc...

Plus de tests

Dans les prochaines semaines, le gouvernement va continuer d'augmenter le nombre de tests faits chaque jour. Les tests devraient d'abord être pratiqués sur les aînés, les personnes fragiles et les soignants. Le 11 mai, "nous seront en capacité de tester toutes les personnes présentant des symptômes. Tester tous les Français n'aurait pas de sens".

Des aides supplémentaires pour les entreprises et les personnes dans le besoin

Les mesures de chômage partiel seront prolongées et renforcées. Des mesures qui protègent déjà plus de 8 millions de salariés et nombre d'entreprises. 

Pour les artisans, les commerçants, les entrepreneurs ou encore les professions libérales, le chef de l'Etat a demandé d'accroitre les aides, de les simplifier. Il appelle également les assurances à être au rendez-vous.

Un plan spécifique sera mis en oeuvre pour les secteurs comme le tourisme, l'hôtellerie, la restauration, la culture. 

Enfin Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une aide exceptionnelle aux familles les plus modestes avec enfants pour faire face aux besoins essentiels. Tout comme les étudiants les plus précaires.

Le retour progressif au travail, mais pas pour tout le monde... 

Le 11 mai 2020 devrait permettre le retour progressif au travail, notamment pour les industries et les entreprises à l'arrêt depuis le 17 mars dernier. En revanche, les lieux rassemblant du public comme les bars, les restaurants, les musées, les salles de spectacle, etc... resteront fermés. Et il n'y aura pas de festivals de musique avant mi juillet.

 

 

Julie Chaput

| lundi 13 avril 2020 à 20:10 - Mise à jour à 21:11

Actualité

Le centre socio-culturel de Sarre-Union fait son cinéma !

14/07/2020

Actualité

''Notre région est la meilleure'' : Grâce à nos glaces artisanales

14/07/2020

Actualité

Portraits de l’été : Grégory Kiener, forain à Sarreguemines depuis 7 générations

14/07/2020

Actualité

Bric-à-Brac chez Lolo, un vide-grenier toute l’année

14/07/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.