Actualité


Ne jetez pas les lingettes dans les toilettes !

Ne jetez pas les lingettes dans les toilettes !

Photo : Julie Chaput

Non les lingettes ce n’est pas comme le papier toilette. Ça ne se jette pas dans les toilettes… Pourtant les techniciens en retrouvent de plus en plus dans les canalisations.

C’est un mauvais réflexe qu’ont pris de nombreuses personnes… Chez certains, jeter ses lingettes désinfectantes dans les toilettes fait partie du quotidien. Surtout depuis le début de la crise sanitaire.

Nous avons des paniers dégrilleurs au niveau des bassins d'orage, ceux-là sont déjà obstrués, alors que d'habitude ils ne s'obstruent pas aussi vite. Ensuite on a un peigne dégrilleur au niveau de la station d'épuration, ici c'est pareil, on récupère tout ce qui est lingettes et autres saletés et on remarque tout de suite la hausse.

Philippe Litt, le préposé de la station d’épuration du SIVOM de la Vallée de l’Isch, a bien constaté une hausse de résidus de lingettes. Sauf que les lingettes désinfectantes, ce n’est pas biodégradables. Elles sont conçues pour se dilater sous l'effet de l'eau. Une fois jetées dans les canalisations, elles obstruent les pompes et peuvent parfois les casser. Et changer une pompe, ça peut coûter cher…

Changer une pompe peut coûter entre 1 500 et 2 500 euros.

C’est également un coût supplémentaire pour les poubelles, puisque ces lingettes récupérées dans les pompes sont autant de déchets à jeter à la poubelle.

Véronique Gachet, la responsable adjointe à l’assainissement à la Communauté d’Agglomération de Sarreguemines alerte sur les risques que ces déchets dans les canalisations peuvent avoir.

Le premier risque c'est que le bouchon se fasse entre les toilettes et le réseau communal. Rien que sur la propriété en elle-même, le propriétaire pourrait avoir un bouchon et ne plus réussir à aller aux toilettes. Ça génère une gêne mais aussi c'est un risque financier pour le propriétaire. Sur le réseau en lui-même, le souci c'est pour nos services. Les bouchons qui sont sur le réseau, c'est à notre charge et donc ça se répercute indirectement sur le prix de la facture d'eau.

Jeter ses lingettes dans les toilettes peut aussi avoir des conséquences sur l’environnement.

Quand il y a une pluie, il y a des systèmes de déversoir d'orage. C'est un peu comme une soupape de sécurité pour ne pas engorger la station d'épuration. Il y a donc des soupapes vers le milieu naturel et du coup s'il y a des lingettes qui sont dans le réseau, un moment donné potentiellement elles peuvent se retrouver dans la rivière au moment des orages car tout n'aura pas réussi à être absorbé par les stations.

Bandes hygiéniques, plastiques, lingettes, on trouve de tout, et même des préservatifs… !

Il y en a toute l'année, mais ces derniers temps on a retrouvé énormément de préservatifs...

Evidemment vous l’aurez compris, s’il y a bien un message à faire passer : ne jetez pas vos lingettes (ou autres) dans les toilettes, mais à la poubelle, et dans la bleue.

Julie Chaput

| mercredi 13 mai 2020 à 06:19 - Mise à jour à 06:33

Actualité

« Nous allons vers la mort des commerçants », à Sarreguemines les décisions du gouvernement ont du mal à passer

29/10/2020

Actualité

Sarreguemines : les restaurateurs en colère et résignés

29/10/2020

Actualité

Hambach : Le sourire de Nadine comme arme contre le cancer du sein

27/10/2020

Actualité

Altwiller : De la bière artisanale et familiale

27/10/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.