Actualité


Grundviller : Lucile nous donne ses conseils pour fabriquer ses savons maisons

Grundviller : Lucile nous donne ses conseils pour fabriquer ses savons maisons

C’est écologique, économique et très ludique : fabriquer ses savons maison. Ça pourrait même, pourquoi pas, vous donner des idées de cadeaux pour la fête des mères ce dimanche. Même si, il faut le dire, faire du savon prend beaucoup de temps, c’est assez technique et surtout ce n’est pas pour les enfants.

 

Comment fabriquer des savons maisons ?

Pour répondre à cette question, on a contacté Lucile, jeune maman de 29 ans originaire de Grundviller. Elle s’est mise à la fabrication de savons pendant le confinement et depuis elle en a fait une centaine.

Selon elle, il faut juste 3 ingrédients :

Pour savoir comment doser tous les ingrédients, il existe des sites internet qui calculent les quantité pour vous

Ludique mais très technique et même dangereux 

La première étape c’est de bien se renseigner. Faire un savon ce n’est pas si simple, il faut bien comprendre le processus de saponification. Ensuite il faut bien s’équiper parce que c’est une opération assez dangereuse.

Une fois qu’on est bien protégé, on peut commencer :

 

Selon ce qu’on veut obtenir comme savon, on fait les mélanges qui nous plaisent. Par exemple si on veut un savon qui nettoie bien, pour les personnes qui travaillent avec leur main, on va plutôt utiliser de l’huile de coco.

N'hésitez pas à laisser parler votre créativité avec les couleurs et les formes. Par exemple, Lucile a décoré ses derniers savons à la poche à douille. 

 

Plusieurs mois de séchage

Quand la pâte est prête, on coule la préparation dans un moule (ça peut être un moule à gâteau en silicone ou tout simplement une brique de lait qu’on a découpé). Ensuite il faut faire sécher le savon.

Après ça notre savon est prêt ! Si vous voulez en offrir à vos proches, on vous conseille de le tester avant, s'il est mal dosé il peut y avoir des risques de brûlure ou d'allergies. Il faut également savoir que vous n'avez pas le droit de les vendre. 

Lucile en a déjà réalisé de toutes les formes, de toutes les couleurs et à tous les parfums.

 

 

Margot Benabbas

| lundi 1 juin 2020 à 06:47 - Mise à jour à 08:21

Actualité

Carling : une entreprise arrive avec 30 emplois à la clé

20/10/2020

Actualité

On prend des nouvelles de... Vegetal Respekt à Sturzelbronn

20/10/2020

Actualité

Sarreguemines : des vacances apprenantes pour préparer le baccalauréat

20/10/2020

Actualité

On prend des nouvelles de … Titou

20/10/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.