Actualité


Saverne : 1 million d'hectolitres de bière brassé chaque année à la Brasserie Licorne

Saverne : 1 million d'hectolitres de bière brassé chaque année à la Brasserie Licorne

A Saverne, la brasserie Licorne est capable de produire 1 million d’hectolitres de bière chaque année. Des boissons qui sont surtout vendues dans la région Grand Est mais aussi dans le reste de la France, en Chine ou encore aux Etats-Unis. Nous avons visité cette entreprise alsacienne qui existe depuis 1845 et emploie aujourd’hui 189 salariés.

La brasserie Licorne a toujours été basée à Saverne et depuis 1989, elle n’est plus détenue par des Alsaciens mais par le groupe allemand Karlsberg. Fabrice Schnell, le directeur technique nous fait visiter l’immense usine.

L'ancienne salle de brassage a été construite en 1911 et la nouvelle en 1992. 

 

Dans cette salle de brassage, ce sont 12 types de bière qui sont brassés.

Ici on est dans la salle de brassage. On fait en règle générale entre 10 et 12 brassins par jour. Chaque brassin fait environ 450 HL. A la licorne on est capables de produire 1 million d'hectolitres par an. 

Dans les recettes, rien n’est laissé au hasard, que ce soit le degré de torréfaction de l’orge ou les températures de cuisson.

Chaque recette a ses propres températures, ses propres temps de cuisson...  

Une fois la recette prête, c’est l’heure de la fermentation…

Là on est à la cave de fermentation. Une fois que le moût a été préparé dans la salle de brassage, on lui extrait l'orge. Le jus est transféré ici dans ces cuves de fermentation coniques. On y injecte de la levure et c'est là que la nature va faire son travail et se démultiplier, consommer du sucre et dégager du CO2 et de l'alcool.    

La bière est ensuite systématiquement goûtée avant d’être mise en bouteille. Pour fabriquer une pills standard, il faut compter environ 15 jours.

25% de l'activité à l'arrêt à cause du COVID-19

Chaque jour, des milliers de bouteilles en verre sont remplies de bière au sein de la brasserie de Saverne.

Là on est devant la soutireuse qui est capable de monter jusqu'à 60 000 bouteilles/heure. 

En ce moment, c’est la fameuse licorne black qui est en train d’être produite dans sa nouvelle bouteille brune. Un peu plus loin, une autre des 12 bières de la marque est mise en boîtes.

Là on est devant la ligne de soutirage des boîtes. Des lignes qui font 40 000 boîtes à l'heure. On réceptionne les boîtes. Elles sont rincées, testées, remplies, scéllées, datées, pasteurisées, conditionnées et expédiées.   

L’entreprise vend un peu plus de boites que de bouteilles même si la demande de ces dernières est en augmentation. Autre partie importante pour Fabrice Schnell, le directeur technique, ce sont les fûts.

C'est l'atelier fût, on est capable de remplit 150 fût à l'heure. Sur l'autre ligne on fait 70 fût/heure. Tout est automatisé, c'est un robot qui décharge. Le fût est rincé, lavé, intérieur/extérieur, rempli, contrôlé, étiquetté, capsulé et paléttisé automatiquement. 

La crise du COVID-19 n’a pas eu d’impact sur les ventes de bouteilles et de boites de Licorne. En revanche, la production de fûts a été à l’arrêt un long moment. Cette partie représente 25% de l’activité de la brasserie ce qui a entraîné une énorme perte financière pour l’entreprise.

Au début de l’année, Karlsberg envisageait de se séparer de la brasserie Licorne pour la céder à ses actuels dirigeants alsaciens. Les négociations ont été repoussées à la fin de l’année à cause du coronavirus. Autre conséquence du virus : la fête de la bière n'aura pas lieu cet été à Saverne. 

La brasserie en quelques chiffres : 

- 116 millions d'euros de chiffre d'affaires 

- 4 millions d'investissement pour réduire les émissions de CO2, notamment avec l'abandon de l'ammoniac

- 905 000 HL produits chaque année contre 2000 au début du 19ème siècle

- 60 000 bouteilles, 40 000 boîtes et 180 fûts par heure dans les lignes de production 

Les bières : 

12 bières différentes sont brassées à Saverne : La Licorne authentique, le Licorne 1845, la Black by Licorne, la White by Licorne, la Licorne Bio, la Licorne Elsass, la Licorne Elsass panaché, la Licorne primeur, la Licorne de noël, la Slash blonde, la Slash red, la Slash IPA et l'Unik lab en édition limitée. 

En ce qui concerne la Licorne Elsass, elle est fabriquée avec des produits exclusivement alsaciens. 

Margot Benabbas

| mercredi 22 juillet 2020 à 06:17 - Mise à jour à 11:42

Actualité

Sarrebruck : un cas de coronavirus entraîne la fermeture du lycée franco-allemand

22/09/2020

Actualité

Sarreguemines : un vélo percute une voiture, le cycliste légèrement blessé

22/09/2020

Actualité

On prend des nouvelles de... l'AMEM !

22/09/2020

Actualité

Philippsbourg a un triple champion du monde

22/09/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.