Actualité


Anne Sanavio embellit la commune de Guenviller

Anne Sanavio embellit la commune de Guenviller

Photo : Camille Bazin

Aujourd’hui, pour notre portrait du jour on prend la direction de Guenviller à la rencontre d’Anne Sanavio, ouvrière communale depuis 3 ans et demi dans cette commune de la communauté de communes de Freyming-Merlebach.

Nous l’avons rencontré durant une matinée de travail sur la place Hilt au centre du village.

« Ce que j’aime c’est être dehors »

C’est avec deux jeunes saisonniers que nous retrouvons Anne au milieu des massifs de fleurs. Ouvrière communale pendant 10 ans à Farébersviller, elle a intégré la mairie de Guenviller il y a trois ans et demi.

J’ai fait beaucoup de choses. J’ai fait de l’animation, j’ai travaillé en tant qu’agent de production, des métiers qui m’ont conforté dans l’idée que j’avais besoin d’autre chose. Ce que j’aime c’est travailler en extérieur. Travailler au fil de saisons. Le travail n’est jamais routinier. On change de travail à chaque saison et on peut s’exprimer artistiquement notamment dans les massifs fleuris, c’est moi qui choisis les plantes.

Sensibiliser la population

Le travail d’Anne consiste aussi à sensibiliser la population.

L’année dernière et l’année d’avant j’animais le périscolaire avec des enfants de 6 à 11 ans. C’est toujours des animations en rapport avec la nature. Cette année, je m’occupais de l’école maternelle, je pense que pour cette nouvelle année aussi j’interviendrai en maternelle. C’est super intéressant, j’adore, parce qu’on reprend vraiment les basiques avec les enfants. On a fait le verger, on a fait le potager, on a fabriqué un nichoir à hérisson, des nichoirs à mésange.

Des ateliers de découverte de la nature qu’elle met en place également progressivement avec les adultes.  

Ouvrière communale c’est aussi un métier de contact.

C’est toujours intéressant de discuter et d’échanger parce qu’on s’apporte des choses mutuellement. Les anciens ont jardiné avant nous. On s’échange aussi des plantes quelque fois.

Un métier accessible à tous

Au volant de son tracteur ou débroussailleuse à la main, Anne Sanavio le revendique : qu’on soit une femme ou un homme, tout le monde peut faire ce métier.

J’ai d’autres compétences qu’un homme n’a pas. La mécanique ça ne m’intéresse pas à côté de ça je fais de l’animation avec des adultes et des enfants et ça va très bien.

Camille Bazin

| jeudi 23 juillet 2020 à 10:31 - Mise à jour à 10:34

Actualité

Pas de chalet pour le marché de Noël de Strasbourg

22/10/2020

Actualité

Deux accidents provoquent de gros ralentissements sur l’A320

22/10/2020

Actualité

Longeville-lès-Saint-Avold : Emmaüs s'installe au centre commercial

22/10/2020

Actualité

Hombourg-Haut : les Meubles Filliung, un succès depuis 1929

21/10/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.