Actualité


Altwiller : De la bière artisanale et familiale

Altwiller : De la bière artisanale et familiale

A Altwiller en Alsace Bossue, une toute jeune micro-brasserie a vu le jour cette année : La brasserie le 100ème singe. Elle est tenue par un père et son fils. Nous les avons rencontrés dans leur laboratoire.

C’est au début de l’année que Hugues, 52 ans et son fils Vincent, 21 ans se sont lancés dans l’aventure après plusieurs années de brassage dans la cuisine familiale.

J'ai commencé à brasser il y a 4-5 ans, comme je pense la plupart des micro-brasseurs dans leur cuisine. On a essayé différentes recettes et un jour on s'est dit : pourquoi pas lancer une micro-brasserie ?  

Aujourd’hui les deux amoureux de bière sont sortis de la cuisine pour emménager dans le garage !

Alors c'était un garage mais c'est devenu un laboratoire parce qu'on a tout transformé, on a mis du carrelage partout et on retrouve toutes les étapes d'une brasserie c'est-à-dire le broyage du malte, le brassage, la fermentation, la mise en bouteille 

Les recettes ont été élaborées par Hervé et Vincent. Il y a pour l’instant une blonde, une blanche et une ambrée produite à base de produits pour la plupart bio et du houblon d’Alsace. Et ça marche plutôt bien.

Plutôt bien puisqu'on a dû rapidement investir dans deux nouveaux fermenteurs pour doubler la capacité de production 

Les jeunes brasseurs livrent déjà leurs bières à plusieurs distributeurs : bars, cavistes ou encore associations. Alors forcément, produire tout ça, ça demande un peu de sueur.

C'est pas complètement automatisé comme ça pourrait l'être dans le milieu industriel. On travaille quand même avec le thermomètre, il y a beaucoup de surveillance à avoir. Les étiquettes on les met à la main donc effectivement si vous trouvez des étiquettes mises de travers ou pas tout à fait parallèles, il faudra pas m'en vouloir : j'ai mis ma sueur sur le collage de ces étiquettes 

Avec leurs 800 L de production par mois, la bière n’est pas l’activité principale de Hugues, qui travaille dans l’industrie et Vincent qui est en dernière année d’école d’ingénieur informatique.

Une belle aventure familiale 

La micro-brasserie c’était l’occasion de faire quelque chose ensemble.

C'est quelque chose qui est encore plus beau je trouve, un projet père-fils comme ça - Vincent 

Je pense que ça rajoute une dimension beaucoup plus importante. C'est vraiment super enrichissant. Et en plus, comme mon fils aime bien voyager, il est souvent de l'autre côté de la Terre, ça permet, lorsqu'il est là de faire des choses ensemble, ce qui est formidable  

Pour la suite, le père et son fils pensent déjà à emménager dans des locaux plus grands. Une nouvelle bière : une IPA est en ce moment en fermentation et une bière de printemps et d’été sont en préparation.

Margot Benabbas

| mardi 27 octobre 2020 à 05:30 - Mise à jour le 29 octobre 2020 à 12:31

Actualité

Pas de ski pour les fêtes de fin d’années

26/11/2020

Actualité

Les précisions sur le déconfinement progressif

26/11/2020

Actualité

Sarreguemines et Forbach : les magasins ouverts dès dimanche

26/11/2020

Actualité

Sarreguemines : Une boîte remplie de cadeaux pour les personnes démunies

26/11/2020

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.