Actualité


Déconfinement progressif : quelles annonces ce soir ?

Déconfinement progressif : quelles annonces ce soir ?

LIVE 

18h22 : Les dérogations au couvre-feu sont les suivantes : motif professionnel, motif familial impérieux, raison médicale, mission d'intérêt général, besoins des animaux de compagnie. Une nouvelle attestation sera disponible.

18h20 : Les déplacements sont possibles dans l'Hexagone. Le télétravail reste la règle.

18h15 : Le couvre-feu est rétabli à partir de mardi. Il débutera dès 20h. Le couvre-feu sera maintenu le 31 décembre mais pas le 24 décembre. Les attestations disparaissent en journée.

18h14 : Les établissements recevant du public resteront fermés 3 semaines de plus. On parle là des cinémas, théâtres, enceintes sportives, casinos, zoos,... Il faudra attendre le 7 janvier pour changer cette décision.

18h12 : La barre des 5000 cas par jour ne sera pas atteinte le 15 décembre. Jean Castex a repris la parole et vient d'annoncer le loupé de cet objectif.

18h10 : "Toutes les minutes, un Français se fait hospitaliser du Covid-19. Toutes les 7 minutes, un Français est placé en réanimation" - Olivier Véran

18h09 : "Nous avons plus de personnes hospitalisées qu'au 1er confinement" - Olivier Véran.

18h08 : "Nous ne sommes pas sortis de la 2ème vague" explique Olivier Véran.

18h06 : L'Italie, le Portugal, la Suède ou encore l'Autriche sont des pays touchés par une seconde vague importante actuellement.

18h05 : Le ministre de la santé, Olivier Véran, prend la parole.

18h04 : La France est "sur un plateau". Le "nombre de cas augmente même un peu" pour le Premier Ministre.

18h02 : Le taux d'incidence est actuellement de 107 cas pour 100 000 habitants en France. Bien inférieur à ses pays voisins qui dépassent les 150.

18h : La France est le pays où "la circulation du virus est le mieux maitrisée" depuis 6 semaines selon Jean Castex.

17h45 : Le Premier Ministre, Jean Castex, va s'exprimer dans 15 minutes. Olivier Véran, le Ministre de la Santé, l'accompagnera.

Le bilan au 10 décembre

Dans le meilleur des mondes, les chiffres journaliers du coronavirus auraient dû continuer à baisser. Malheureusement, à quelques jours de Noël, ce n'est pas le cas.

Plus de 14 000 nouveaux cas hier (loin des 5000 cas espérés par Emmanuel Macron), nouvelle hausse en réanimation alors que les chiffres baissaient depuis plusieurs jours, et plus de 25 000 personnes hospitalisées à ce jour.

En Moselle, hausse des patients à l'hôpital (de 474 à 479), hausse des patients en réanimation (de 57 à 60) et 401 nouveaux cas confirmés hier.

Dans le meilleur des mondes, Jean Castex, le Premier Ministre aurait dû annoncer la fin du confinement, donc de l'attestation, et la réouverture des lieux dits de culture. La donne a sans doute changé au sein du gouvernement. 

Selon les dernières tendances, seuls les musées pourraient rouvrir, laissant les cinémas et théâtres dans le noir. Le couvre-feu, initialement prévu à 21h, pourrait bien démarrer plus tôt (17h, 18h, 19h ou 20h), et les activités sportives pourraient être à nouveau à l'arrêt.

Les fêtes de Noël devraient échapper à des restrictions mais la Saint-Sylvestre pourrait pâtir de ces mauvais chiffres. 

Enfin, en Allemagne, Angela Merkel souhaiterait fermer commerces, écoles et les lieux rassemblant du monde jusqu'à mi-janvier. Si cette décision venait à prendre effet, la foule devrait être plus nombreuse à la frontière française puisque tous les magasins sont ouverts. 

 

Cédric Kempf

| jeudi 10 décembre 2020 à 10:54 - Mise à jour à 18:24

Radio Mélodie

Cadeaux, bêtisier et mots doux : Joyeux anniversaire Sébastien !

22/10/2021

Jeux

Gagnez votre iPhone 13 !

22/10/2021

Sortie

Carte interactive : que faire dans la région pour Halloween ?

22/10/2021

Santé

Grand Est : don de rein à un proche, pourquoi ? Comment ça marche ?

22/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.