Actualité


Couvre-feu à 18h en Moselle : réponse le 1er janvier

Couvre-feu à 18h en Moselle : réponse le 1er janvier

Lors d'un point presse tenu ce mercredi après-midi, la préfecture de la Moselle, par le biais de Parvine Lacombe, directrice de cabinet, (et non par le biais de Laurent Touvet, préfet de la Moselle, absent de dernière minute) a annoncé qu'il fallait attendre le 1er janvier pour en savoir plus sur le couvre-feu avancé en Moselle.

Son N°4 - Couvre-feu à 18h en Moselle : réponse le 1er janvier

La décision finale sera prise le 1er janvier pour une entrée en vigueur le 2 janvier. L'impact de cette avancée du couvre-feu, qui vise, je le rappelle, à éviter un nouveau confinement et à limiter les interactions sociales, donc cet impact c'est, à compter de 18h, l'application des règles du couvre-feu que vous connaissez aujourd'hui et qui s'applique à partir de 20h.

A priori ce sera le cas puisque la Moselle dépasse le seuil d'alerte maximale qui est de 200. Le taux d'incidence entre le 19 décembre et le 25 décembre en Moselle était de 208, chez les personnes de plus de 65 ans, il était de 234. Il y a actuellement 489 hospitalisations et 57 malades en réanimation.

Son N°3 - Couvre-feu à 18h en Moselle : réponse le 1er janvier

La Moselle a un taux d'incidence qui dépasse le seuil d'alerte qui est de 150 cas pour 100 000 habitants et qui dépasse également le seuil fixé par le gouvernement pour établir la liste des départements qui pourrait passer en couvre-feu à 18h, qui est un seuil de 200 cas pour 100 000 habitants. Donc oui, nous sommes en Moselle dans une circulation active du virus.

Avec un couvre-feu à 18h, les commerces et la vente à emporter devront cesser à 18h. Une attestation dérogatoire sera toujours en place avec les exceptions déjà existantes.

La région Grand-Est a dû mal à freiner l’épidémie de coronavirus sauf dans le Bas-Rhin

C’est d’ailleurs le seul département qui devrait échapper au couvre-feu à 18h comme annoncé par le Ministre de la Santé Olivier Véran. Le taux d’incidence dans la région dépasse les 200. Pour les + de 65 ans, il est dépassé partout sauf dans le Bas-Rhin. C’est ce tableau qui va être scruté dans les prochaines heures.

Aujourd’hui, plus de 3000 personnes sont hospitalisées dans le Grand Est dont plus de 200 en réanimation.

Par semaine, dans le Grand-Est, on constate plus de 12 000 cas par semaine.

La vaccination démarrera lundi dans le Grand Est !

Selon l’ARS de la région, une trentaine d’EHPAD seront concernés dans un premier temps : 3 dans chacun des départements.

Ensuite, les 11 et 15 janvier, il y aura une extension à tous les autres établissements de la région.

Avant ça, tout un travail en amont est réalisé pour recueillir le consentement des résidents.

 

Cédric Kempf

| mercredi 30 décembre 2020 à 14:30 - Mise à jour à 16:57

Politique

''Indemnité inflation'' : les travailleurs frontaliers seront concernés, mais comment ?

27/10/2021

Culture

Saint-Jean-de-Bassel : le couvent des Sœurs recherche de nouveaux projets

27/10/2021

Santé

Moselle : la situation sanitaire reste stable malgré une légère hausse du nombre de cas

26/10/2021

Politique

La ministre déléguée à l'Industrie voit l'avenir en vert pour la Moselle-Est

26/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.