Actualité


Couvre-feu, port du masque, jauges dans les commerces : Les contrôles s'intensifient dans l'arrondissement de Sarreguemines

Couvre-feu, port du masque, jauges dans les commerces : Les contrôles s'intensifient dans l'arrondissement de Sarreguemines

A Sarreguemines, les forces de l'ordre intensifient leurs contrôles des mesures sanitaires. En Moselle, le couvre-feu est effectif à 18h depuis le 2 janvier. Si au départ, il était plutôt bien respecté, depuis quelques jours les forces de police constatent un léger relâchement de la part de la population.

Écoutez Franck Stephan, le commandant du commissariat de la ville.

Son N°1 - Couvre-feu, port du masque, jauges dans les commerces : Les contrôles s'intensifient dans l'arrondissement de Sarreguemines

Il y a une forme de relâchement parce qu'on constate en provenance soit de la frontière allemande soit de l'extérieur de la ville des véhicules qui circulent où les gens sont soit pas en possession d'attestation ou que les motivations de leurs déplacements sont les plus farfelues les unes que les autres. Nous sommes en phase d'accroissement actuellement avec une tendance à la hausse du nombre d'infractions.  

Les fonctionnaires de police ont également renforcé leurs contrôles concernant le port du masque. Le respect des jauges dans les magasins est également surveillé de près.

Son N°2 - Couvre-feu, port du masque, jauges dans les commerces : Les contrôles s'intensifient dans l'arrondissement de Sarreguemines

Pour l'instant la très très très grande majorité de ces contrôles n'amène à la constatation d'aucune infraction. On a eu 2 infractions assez marquantes sur le non-respect de la jauge. Une qui concerne une boulangerie-pâtisserie à emporter et une qui concerne un salon de coiffure. Non seulement la jauge n'était pas marquée à l'entrée de l'établissement et dans tous les cas elle n'était pas respectée puisqu'on a constaté des concentrations de personnes dans des espaces très très restreints avec plus de 15 personnes agglutinées les unes sur les autres. 

Selon Franck Stephan, les règles sont plutôt bien respectées et il n'y a pas eu de grands rassemblements festifs illégaux dans la ville. Les forces de l'ordre tiennent qu'elles n'ont aucune satisfaction à mettre des amendes mais que le but de tous ces contrôles est de permettre un retour le plus rapide possible à une vie normale et surtout de sauver des vies.

Contrôles du masque et des frontières 

Depuis samedi, le port du masque est obligatoire partout en Moselle. Le sous-préfet de l'arrondissement de Sarreguemines, Christophe Salin, prévient, les contrôles vont être réalisés partout.

Son N°3 - Couvre-feu, port du masque, jauges dans les commerces : Les contrôles s'intensifient dans l'arrondissement de Sarreguemines

Pendant les semaines qui viennent il peut y avoir des contrôles dans n'importe quel village de l'arrondissement 

A Sarreguemines, le masque est déjà obligatoire depuis la fin de l'année 2020 dans le centre-ville. Si la mesure était d'abord bien appliquée, le police fait actuellement face à une hausse des contraventions pour non-port du masque. Dans le reste de l'arrondissement, c'est la gendarmerie qui effectue les contrôles.

Le capitaine Baptiste Moncarré, commandant de la compagnie de gendarmerie de Sarreguemines, nous prévient que les effectifs ont été renforcés pour veiller au respect du couvre-feu, du port du masque et des règles aux frontières.

Son N°4 - Couvre-feu, port du masque, jauges dans les commerces : Les contrôles s'intensifient dans l'arrondissement de Sarreguemines

Je peux vous préciser qu'à compter de cette semaine nous sommes renforcés par un peloton complet de gendarmes mobiles qui vont opérer des contrôles d'application des gestes barrières mais également des contrôles en profondeur au niveau des frontières. C'est-à-dire qu'on n'est pas sur des points frontières mais on contrôle l'entrée de ressortissants étrangers ou frontaliers à environ 15 km de la frontière pour s'assurer que le port du masque sur l'ensemble du département est bien respecté mais également la nécessité de fournir un test PCR pour les gens non frontaliers. 

On rappelle que le masque est obligatoire partout pour les plus de 11 ans. Le non-port du masque, tout comme le non respect du couvre-feu, est passible d'une amende de 135€.

 

Margot Benabbas

| jeudi 11 février 2021 à 08:20 - Mise à jour à 09:17

Politique

''Indemnité inflation'' : les travailleurs frontaliers seront concernés, mais comment ?

27/10/2021

Culture

Saint-Jean-de-Bassel : le couvent des Sœurs recherche de nouveaux projets

27/10/2021

Santé

Moselle : la situation sanitaire reste stable malgré une légère hausse du nombre de cas

26/10/2021

Politique

La ministre déléguée à l'Industrie voit l'avenir en vert pour la Moselle-Est

26/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.