Actualité


En Moselle-Est, Philippe a filmé des heures de festivités de carnaval

En Moselle-Est, Philippe a filmé des heures de festivités de carnaval

C’est mardi gras. Un mardi gras un peu moins festif que d’habitude, sans les bals de carnaval et les cavalcades. Alors on a décidé de se plonger dans les souvenirs d’un habitant de Moselle-Est. Philippe Jacques, vit à Longeville-lès-Saint-Avold et il a vécu tous ces événements mythiques de la région derrière sa caméra pour les télés locales de Creutzwald et Hombourg-Haut. 

Son N°1 - En Moselle-Est, Philippe a filmé des heures de festivités de carnaval

Les musiques de carnaval nous manquent à tous cette année... Mais ce qui nous manque surtout c’est cette ambiance si particulière. Ces soirées, où, déguisés et remplis de confettis, on s’amuse tous ensemble quelle que soit notre génération.

Toutes les générations, que ce soit les jeunes, les vieux, tout le monde est un peu dingue en ces périodes de carnaval et aiment fêter ces manifestations 

Ces manifestations, Philippe en a vécu des dizaines ces 20 dernières années. Il est responsable de la communication au sein des entreprises ENES (régies d’électricité de Creutzwald, Hombourg-Haut et Schoeneck). Pour les télés locales de Hombourg-Haut et Creutzwald, il a filmé cavalcades, bals des enfants et soirées déguisées. Forcément des souvenirs, il en a énormément et notamment un au bal des enfants de Carling.

Vous vous imaginez deux rangées d'une quarantaine d'enfants qui se font face et qui s'envoient des kg de confettis et la salle est entièrement remplie d'un brouillard de confettis. C'est vraiment impressionnant. Et ils se retrouvent complètement noyés sous les confettis.

Pour ses vidéos de carnaval, Philippe a rencontré toutes les associations carnavalesques du secteur et il est toujours impressionné par la motivation de celle de Carling.

Pour le bal des harengs, ils ont choisi de conserver une tradition, la tradition du hareng saur qu'ils préparent un mois en amont du bal. La force particulière de cette association c'est de réussir à mobiliser tous ses membres qui, le temps de 2 soirées, vont décortiquer les harengs, les ouvrir en sortir les tripes, couper la tête... tous ces gestes qui sont un peu écoeurant mais qui sont nécessaires à la préparation de ce plat traditionnel  

Les entreprises ENES ont d'ailleurs créé un concours de déguisements « Schatzi mail moi un selfie ». Si cette année il n'a pas lieu, on a py y découvrir de beaux costumes... 

Dans la région, carnaval mobilise de nombreuses personnes chaque année, heureuses de lâcher prise le temps de quelques jours. Pour Jacques, cet engouement n’est pas près de s’arrêter en Moselle-Est.

Carnaval ça existe depuis plus de 2000 ans, on parle des lupercales chez les Romains, chez les Egyptiens anciens il existait déjà ce type de manifestations festives où les gens inversaient les valeurs en se costumant... il y a peu de chance que ça disparaisse !  

Alors en attendant de retrouver cette ambiance si particulière l’an prochain on peut voir et revoir les vidéos de Philippe... 

Margot Benabbas

| mardi 16 février 2021 à 09:27 - Mise à jour à 12:05

Culture

Journée Européennes du Patrimoine : la maison Güth ouvre ses portes à Hoste

16/09/2021

Sport

Deux champions de Sarreguemines ont un objectif commun : Paris 2024

16/09/2021

Environnement

La Moselle-Sud devient la 15ème réserve de biosphère française de l'UNESCO

16/09/2021

Economie

Woustviller : les formations en alternance en grande forme

15/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.