Actualité


Saint-Avold : Un hôpital de jour pour répondre aux besoins de soins en psychiatrie en Moselle-Est

Saint-Avold : Un hôpital de jour pour répondre aux besoins de soins en psychiatrie en Moselle-Est

Depuis le mois de septembre, un hôpital de jour a été ouvert par INICEA sur demande de l’Agence régionale de santé à Saint-Avold.

Son N°1 - Saint-Avold : Un hôpital de jour pour répondre aux besoins de soins en psychiatrie en Moselle-Est

C’est dans un bâtiment flambant neuf que travaillent un médecin psychiatre, une psychologue, 2 infirmières et une secrétaire médicale.

Stéphane Malassis a pris ses fonctions de responsable le 4 janvier dernier.

On a un hôpital de jour à visée vraiment thérapeutique 

Ici, 20 à 30 patients âgés de 18 à 55 ans sont accueillis chaque jour.

On y séjourne la journée, on vient en moyenne à 9h pour repartir à 16h30 avec le repas qui est fourni par l'établissement également 

L’hôpital de jour, c’est une alternative à une hospitalisation lourde en centre hospitalier spécialisé. Les patients y réalisent des ateliers en petit groupe comme de la musicothérapie, de la sophrologie ou encore du sport…

On a une coach sportive qui vient une à deux fois par semaine pour tout type de public, également les personnes souffrant de dépression, ça permet de regagner en confiance en soi, en estime de soi    

Certains ateliers sont animés par les infirmières comme Laura Bergmann. Des ateliers créatifs notamment liés à l’écriture mais avec toujours un but thérapeutique.

Mieux vivre avec la maladie à l'extérieur. On essaie de leur donner des outils ou des conseils pour avancer dans leur vie quotidienne à l'extérieur 

Quoi qu’il arrive les patients sont également vu au moins une fois par semaine en entretien personnalisé. Même si l’établissement est privé il faut savoir que la prise en charge est remboursée à 100% par la sécurité sociale.

Un besoin grandissant sur le territoire avec le COVID 

Son N°2 - Saint-Avold : Un hôpital de jour pour répondre aux besoins de soins en psychiatrie en Moselle-Est

L’ouverture de cet établissement à Saint-Avold répond à un réel besoin sur le territoire. On y reçoit des patients atteints de troubles de l’humeur, de trouble addictif, de stress au travail ou encore de phobie sociale. Une pathologie qui a fortement augmenté avec la crise sanitaire.

Il y a une réelle demande, un réel besoin. Malheureusement avec le COVID, le besoin se fait de plus en plus ressentir sur notamment des troubles anxiodépressifs, des personnes subissant un chômage de longue durée  

Sur place, les patients ont donc des entretiens personnalisés mais participent aussi à des ateliers en petits groupes. Le COVID c’est d’ailleurs l’un des thèmes qui est récurrent dans les ateliers de Laura.

Comment vivre à l'extérieur dans la société actuelle avec les difficultés liées au COVID ? Les difficultés sociales ? etc.

Vous l’avez compris, en pleine crise sanitaire, l’hôpital de jour est plus que jamais un acteur essentiel dans le monde de la santé en Moselle-Est.

Margot Benabbas

| jeudi 18 février 2021 à 07:40 - Mise à jour à 09:57

Initiative

Boulay : un tatouage comme ''point final'' après un cancer du sein

19/10/2021

Société

Sarralbe : l'interdiction de certaines couleurs inquiète Manuela, tatoueuse, et ses clients

19/10/2021

Economie

Agglo de Saint-Avold : un projet de rénovation pour lutter contre les vieux logements

19/10/2021

Politique

Moselle : les règles s'allègent mais le préfet appelle au maintien de la vigilance

18/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.