Actualité


A Théding, la saison des amours commence pour les faucons et chouettes

A Théding, la saison des amours commence pour les faucons et chouettes

Sur le site des Faucons de Théding, vous pouvez d’ores et déjà observer les oiseaux qui viennent chaque année s’installer dans le jardin des parents de Cyril Bour.

Son N°1 - A Théding, la saison des amours commence pour les faucons et chouettes

En arrivant dans le salon des époux Bour, pas de feuilleton ou de documentaire cet après-midi à la télévision, mais des chouettes effraies en train de dormir ! Ces dernières se trouvent juste à côté, dans le jardin des parents de Cyril Bour. Depuis sa tendre enfance, Cyril 28 ans, observe, analyse et prend en photo les petites bêtes à plumes qui viennent s'installer ici. 

Chaque caméra est posée de façon méthodique pour ne pas déranger les oiseaux.

Sous le toit de la grande bâtisse, sous une cabane, ou encore dans les arbres, ce sont des dizaines de nichoirs installés. Et depuis 2007, Cyril surveille les aller et venues grâce à des webcams posées à proximité.

C’était une idée en fait d’un ami à mes parents d’installer une caméra. Et on a décidé de diffuser les images sur internet. On a pu faire des observations, c’était un plaisir de pouvoir les voir sans les déranger. Et faire partager cela de manière plus large.

  

Depuis, les internautes peuvent observer chaque année les images en direct la reproduction, le nourrissage et l'envol des Chouettes effraies, faucons Crécerelles, et autres mésanges bleues. 

  

Et pour Cyril, ces images ont aussi changé certaines choses.

Je pense que l’on se rend compte de la fragilité des espèces. Un petit événement peut causer l’échec de la nichée donc il faut vraiment les protéger.

Depuis chez lui, à Strasbourg, ce technicien en laboratoire contrôle l’ensemble des caméras. Mais il peut bien sûr compter sur ses parents, dont sa mère Sylvie, pour intervenir en cas de besoin.

Durant la saison, la télévision reste branchée presque toute la journée pour observer les espèces.

Quand il y a un problème technique, n’importe lequel, si je suis en mesure de le régler d’ici je le ferai. Et si un petit oiseau est en difficulté j’irai aider. Je fais mon possible pour que tout se passe bien. Mais ce n'est pas toujours évident, c’est la nature qui décide.

On ne s’en lasse jamais car c’est tellement enrichissant, on apprend tellement de choses en les observant qu’on ne s’en lasse vraiment pas.

Habitant Strasbourg, Cyril continue de contrôler les webcams depuis chez lui. Il a même installé un autre nichoir sur le balcon de son appartement.

Actuellement, un couple de chouettes effraies est déjà installé dans un des nichoirs de la maison. Quant aux faucons, ils devraient faire leur apparition bientôt pour la saison des amours.

Laurie Veyrier

| mercredi 10 mars 2021 à 16:58 - Mise à jour à 17:58

Santé

Moselle : la situation sanitaire reste stable malgré une légère hausse du nombre de cas

26/10/2021

Politique

La ministre déléguée à l'Industrie voit l'avenir en vert pour la Moselle-Est

26/10/2021

Culture

Bitche : des œuvres du monde entier au cœur du centre-ville

26/10/2021

Culture

Sarreguemines : une pièce de théâtre raconte l'exil des Mosellans en 39-40

26/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.