Actualité


Woustviller : Francesco Danna souffre du Covid long

Woustviller : Francesco Danna souffre du Covid long

Tout le monde ne guérit pas facilement du coronavirus.

Francesco ne peut pas se passer de son oxygène, le coronavirus a attaqué ses artères

Il y a les asymptomatiques, ceux qui font des formes bénignes, les cas graves... Mais il y a aussi les Covid long. Ce sont ces personnes qui ne guérissent pas du Covid-19. C'est le cas de Francesco Danna, un kiné de 40 ans, habitant Woustviller. Depuis mars 2020, il fait face aux foudres de la maladie. En octobre dernier, il évoquait sur notre antenne ses problèmes d'oxygène. 6 mois plus tard, son état ne s'est pas amélioré.

Son N°1 - Woustviller : Francesco Danna souffre du Covid long

Je suis toujours sous oxygène et ma saturation chute rapidement sans oxygène. Mon essoufflement, qui était avant un essoufflement à l'effort, est aujourd'hui le même au repos.

La saturation pulsée en oxygène dans le sang devrait se situer entre 95 et 100. Francesco est en-dessous de 90 donc en détresse respiratoire. 

Ce syndrome post Covid-19 l'affaiblit énormément. Francesco est 23h/24 sous oxygène et ne peut faire aucune activité. Fatigue chronique, nausées au moindre effort ou encore vertiges... Voilà le quotidien pour ce Franco-Italien. Depuis notre dernière interview, celui, qui est aussi conseiller municipal à Forbach, a attrapé un variant il y a deux mois et fait un infarctus silencieux. Pour tenir le coup, Franscesco doit prendre beaucoup de médicaments.

Son N°2 - Woustviller : Francesco Danna souffre du Covid long

En sortant de l'hôpital, on m'a donné 25 médicaments à prendre par jour (NDLR : à prendre à des heures bien précises) afin de dilater le sang, de réduire le rythme cardiaque qui est trop élevé à cause de l'infarctus, et de réguler la tension. Et bien d'autres médicaments au niveau respiratoire pour dilater les bronches.

Le quadragénaire est suivi par le service de cardiologie de la clinique de Völklingen en Sarre. Le moral joue au yoyo mais Francesco ne veut pas se laisser abattre.

Son N°3 - Woustviller : Francesco Danna souffre du Covid long

Ce qui est inquiétant c'est un peu l'inconnu parce qu'on ne sait pas où on va. Moi, le message que je veux lancer aux autres personnes qui souffrent du même syndrome, c'est qu'il faut rester positif quoi qu'il arrive, il faut se battre, et il faut surtout être bien entouré. 

L'Assemblée Nationale a voté à l'unanimité le 17 février dernier, une résolution visant à reconnaitre et à prendre en charge les complications à long terme du Covid-19. La reconnaissance du Covid-19 en maladie chronique, c'est-à-dire en Affection Longue Durée, est espérée. De son côté, Francesco n'en veut pas à l'Etat.

Son N°4 - Woustviller : Francesco Danna souffre du Covid long

En vouloir à l'Etat ? Non, non, au contraire. Il faut faire confiance, on est un pays avec le meilleur système social au monde. C'est facile de critiquer quand on n'est pas dans l'action. Je pense pas qu'on soit dans un pays où on est mal loti.

Aujourd'hui, 10% des personnes qui ont été touchées par le Covid-19 présentent encore des symptômes 6 mois après leur contamination.

Pour les personnes qui souffrent comme Francesco, une page facebook a été créée par ses soins pour échanger et parler de ce Covid long.

Cédric Kempf

| mardi 27 avril 2021 à 05:08 - Mise à jour à 06:26

Actualité

Les forêts de Sarreguemines rouvrent au public

03/08/2021

Actualité

Du soutien scolaire pour les écoliers de Forbach

03/08/2021

Actualité

Morhange : Une bourse pour attirer les futurs médecins

03/08/2021

Actualité

Oeting (Ep.2) : des savons bons pour le corps et la planète

03/08/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.