Les Finances Publiques en grève contre les fermetures et les suppressions de poste - Radio Mélodie

Actualité

Les Finances Publiques en grève contre les fermetures et les suppressions de poste


par Margot Benabbas
lundi 10 mai 2021 à 09:43

Un mouvement national a été lancé par les syndicats pour une journée de grève au sein des Finances Publiques. Un mouvement notamment suivi en Moselle. 

Son N°1 - Les Finances Publiques en grève contre les fermetures et les suppressions de poste

Philippe Ostrogorski - Secrétaire Départemental Solidaires Finances Publiques en Moselle et porte-parole de l’intersyndicale.

Est-ce que cette action est suivie en Moselle ? Impacte-t-elle les Mosellans ?

Oui, fortement. On a fait un peu la tournée de tous les services et effectivement il y a une colère latente chez une grande partie de mes collègues. C'est certain.  

Quelles sont les raisons de cette colère ? 

A l'heure actuelle, on est l'administration où il y a le plus de suppressions d'emplois au niveau national. Il faut savoir que nous donnons entre 90 et 95% des suppressions d'emplois à la fonction publique d'Etat et ce depuis une dizaine d'années. Effectivement ça devient de plus en plus difficile de pouvoir faire notre travail dans de bonnes conditions. 

Plusieurs raisons vous poussent à ce mouvement. L'une d'entre elles, c'est la fermeture de plusieurs sites en Moselle-Est c'est bien ça ? Ces fermetures sont actées ?

Pour l'instant, ont été actées en Moselle-Est, les fermetures de Freyming-Merlebach au 1er septembre de cette année, il y a également Bitche qui est dans le viseur. Alors elles ont été actées au niveau national et déclinées au niveau local par notre directeur. Par contre, il ne faut jamais se décourager parce qu'il avait prévu la fermeture de Dieuze au 1er septembre et face à la mobilisation des collègues et des élus locaux, Dieuze a gagné un sursis d'un peu plus d'une année. 

Est-ce que ces fermetures, ces suppressions de poste ont un impact sur les personnes qui, par exemple, réalisent leurs déclarations d'impôts en ce moment ?  

C'est certain. Vos auditeurs sont bien placés pour le savoir. Beaucoup d'entre eux sont travailleurs frontaliers. Donc doivent subir l'application de la charte entre la France et l'Allemagne. Et l'association des frontaliers s'en est fait l'écho, ils ont de très très grandes difficultés à pouvoir déclarer et payer leur revenu en France et en Allemagne.

Quelles sont vos revendications ? 

Déjà de se mettre autour de la table et dans un premier temps d'arrêter les suppressions d'emploi. De faire un bilan des missions qu'on va nous faire faire au sein des finances publiques et de savoir quel service public veulent nos concitoyens, nos administrés et nos élus. Parce que le président de la communauté d'Agglomération de Sarreguemines a signé une charte avec notre directeur avec plusieurs engagements. Je suis quasiment certain que d'ici 2-3 ans ces engagements n'auront de valeur que le papier et l'encre qui est dessus.

Des services fermés aujourd'hui en Moselle ? 

Aujourd'hui il faudra s'armer de patience, je conseille plutôt de revenir demain matin dans les centres des finances publics pour avoir des réponses à leurs questions.  Nos collègues seront de retour et disponibles pour répondre à toutes leurs interrogations. 


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.