Actualité


Les vitraux de Chagall enfin à l’honneur au Centre Pompidou

Les vitraux de Chagall enfin à l’honneur au Centre Pompidou

L’exposition, qui devait commencer le 21 novembre a été victime de la pandémie. Elle sera bien de retour à la réouverture du Musée mercredi.

Son N°1 - Les vitraux de Chagall enfin à l’honneur au Centre Pompidou

J-3 pour le Centre Pompidou de Metz. Après près de six mois de fermeture, le musée rouvre ses portes ce mercredi 19 mai. L’occasion pour les visiteurs de découvrir des expositions attendues. Parmi elles, "Chagall, le passeur de lumière". Une exposition qui aurait dû commencer le 21 novembre et qui retrace la création de vitraux par le peintre Marc Chagall.

Le vitrail, parenthèse lumineuse de la vie de Marc Chagall. Entre 1956 et 1984, le peintre met le vitrail au centre de son œuvre.

Et Elia Biezunski, commissaire d’exposition le rappelle, ce n’est pas par hasard si une exposition est organisée ici, en lien avec les 800 ans de la Cathédrale de Metz :

L’exposition a pour point de départ les vitraux de la cathédrale de Metz. C’est parce qu’il y a ce grand cycle monumental de vitraux de Chagall en la cathédrale de Metz que nous avons imaginé et réalisé cette exposition qui permet de revenir de manière approfondie sur cette création exceptionnelle qui est locale.

Marc Chagall a réalisé six baies de vitraux pour la cathédrale entre 1958 et 1968.

Au total, 15 commandes, 250 œuvres et documents (dessins préparatoires, collages, maquettes) sont exposés pour raconter l’importance du vitrail dans l’œuvre du peintre d’origine biélorusse.

Et tous peuvent donc être admirés à hauteur d’homme :

Les vitraux à l’origine sont liés intrinsèquement à leur architecture et ne peuvent être compris en dehors. Ceci dit les vitraux de Marc Chagall ont d’emblée été intégrés à des expositions. Chagall les a d’emblée considérés comme des œuvres d’arts à part entière susceptibles d’être admirées, observées, appréciées.

Une exposition prolongée jusqu'à fin août

Vitraux de la chapelle du Saillant, en Corrèze, Rose Bleue de la cathédrale de Metz. Les créations, réalisées aussi bien pour la France que pour l’international, se suivent de façon chronologique.

Parmi elles, une immense tapisserie appartenant au Musée du Pays de Sarrebourg :  

Le musée de Sarrebourg gère également la Chapelle des Cordeliers dans laquelle se trouve le plus grand vitrail de Chagall. Un vitrail de 12 mètres de haut consacré lui aussi au thème de la Paix. Cette tapisserie est l’interprétation d’un carton de vitrail conçu pour l’ONU, à New York. Elle a d’ailleurs été présentée en lien avec les vitraux de la chapelle des Cordeliers avant d’être transportée dans le hall d’accueil du musée du Pays de Sarrebourg spécifiquement conçu pour l’accueillir.

L’exposition a été prolongée jusqu’au 30 août prochain. De quoi se laisser le temps d’admirer les lumières et couleurs. 

Laurie Veyrier

| lundi 17 mai 2021 à 06:00 - Mise à jour à 07:12

Culture

Bitche : des œuvres du monde entier au cœur du centre-ville

26/10/2021

Culture

Sarreguemines : une pièce de théâtre raconte l'exil des Mosellans en 39-40

26/10/2021

Culture

Freyming-Merlebach : Arthur Hopfner, des forces spéciales à l'écriture

26/10/2021

Faits Divers

Nelling : une conductrice décède après un accident avec un tracteur

25/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.