Actualité


Sarreguemines : les autotests sont arrivés au lycée Jean de Pange

Sarreguemines : les autotests sont arrivés au lycée Jean de Pange

Photo : Camille Bazin

La campagne de dépistage du Covid-19 a commencé au lycée Jean de Pange. L’établissement a réceptionné plus de 1000 autotests à destination des élèves volontaires. Après avoir informé tous les parents et recueilli les consentements, depuis mercredi, le lycée a pu mettre en place des séances de dépistage.

Son N°1 - Sarreguemines : les autotests sont arrivés au lycée Jean de Pange

5% des élèves volontaires

Avant de commencer, Dhiya, Anaïs et Florence, tous les trois élèves de seconde, suivent les instructions de Céline Attardo, l’infirmière du lycée.

Vous mettez l’écouvillon en place, d’une main, vous le tenez et de l’autre vous tournez doucement 4 fois.

Les trois élèves suivent attentivement les conseils de l'infirmière

Ces tests se font sur la base du volontariat des élèves et des parents. Christian Freyermuth, proviseur du lycée.

Nous avons 1250 élèves dans l’établissement et nous avons eu 69 retours positifs des familles pour l’instant.

Ce qui représente environ 5% des élèves.

Une réponse en 15 minutes

Après les explications place à la pratique. C’est Dhiya qui s’y colle en premier.

Ça fait plutôt mal quand on le fait en pharmacie ou en laboratoire donc je voulais essayer par moi-même, est-ce que ça faisait moins ou plus mal et franchement ça va, c’est moins douloureux.

Dhiya doit déposer 4 gouttes sur le test pour savoir s'il est positif ou négatif

C’est ensuite au tour d’Anaïs.

J’ai beaucoup de personnes vulnérables dans ma famille et je pense qu’il faut vraiment être prévenu en cas de contamination.

Il faut tourner l'écouvillon pendant 15 secondes dans chaque narine

Et enfin de Florence.

J’ai de la famille dans l’hospitalier donc on ne sait jamais les risques qu’on engendre. Au moins, on est un peu rassuré.

Florence trempe l'écouvillon dans le réactif

Il faut maintenant patienter pour avoir le résultat. Que se passerait-il si un test s’avérait positif ?

S’il s’avère positif, il faut isoler l’élève et contacter les parents. Il est aussi préconisé de faire tout de même un test PCR pour confirmer la positivité du test.

La classe serait alors fermée et tous les élèves devraient se faire tester.
15 minutes plus tard verdict…

- D’après vous Dhiya ?
- Je suis négatif.
- Voilà ! Parfait !
- C’est la joie !

Négatif également chez Anaïs. Chez Florence en revanche, le test semble défaillant, rien ne s’affiche, il va falloir recommencer.

Camille Bazin

| jeudi 20 mai 2021 à 16:07 - Mise à jour à 16:21

Actualité

Brocantes, fête de la bière, yoga... les événements du week-end

31/07/2021

Actualité

Mondial Air Ballons : On s'envole avec Pauline, 26 ans et déjà 9 années de pilotage

30/07/2021

Actualité

Neuwiller-lès-Saverne (ep.4) : Les châtaigniers et les sentiers attirent

30/07/2021

Actualité

Bon plan : Randonnée au lac du Schiessrothried

30/07/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.