Actualité


Une plateforme en faveur du développement durable

Une plateforme en faveur du développement durable

Une plateforme d’information dédiée au développement durable dans notre région transfrontalière vient d’être créé. C’est une initiative allemande, cette plateforme s’appelle Weltveranderer (qui signifie l’échangeur de monde). Ce matin, Laurent Barthel, correspond français pour la plateforme Weltveranderer mais aussi membre de l’association Les petites mains 57 et organisateur de repair café était notre invité pour en parler. 

Son N°1 - Une plateforme en faveur du développement durable

1)   À quoi va-t-elle servir ? qu’est-ce qu’on retrouvera dessus ?

Alors la plateforme est en cours de route, elle sera disponible en juillet, mi-juillet, sous la forme d’une application, pour les téléphones, pour les tablettes et aussi sur un site internet. Cette plateforme va donc recenser tout les acteurs qui travaillent, qui œuvrent dans le développement durable, c’est-à-dire qui ont une conscience du monde et qui essayent de vivre sur cette terre de manière respectueuse de la nature, de l’humain, que ce soit ici ou à l’autre bout du monde. Lorsqu’on achète un téléphone ou lorsqu’on rachète un matériel électronique par exemple, il faut savoir qu’à l’autre bout du monde et bien dans des conditions très difficiles des gens travaillent. On exploite la terre, on exploite les minéraux, les ressources, donc comment peut-on œuvrer là où l’on est de part et d’autre de la frontière? On peut œuvrer au meilleur être de la terre.

2)   À qui ça s’adresse ?

A tout le monde, elle s’adresse à tout le monde et elle va recenser tous les gens, par exemple des producteurs, les maraichers, les réparateurs de vélos, enfin tous ceux qui se disent : on peut travailler avec des choses qu’on a déjà, comme réparer, produire localement, donc elle va recenser tous ces gens-là. Elle va recenser aussi tous les évènements qui ont une idée respectueuse de la terre.

Que ce soit des manifestations, des marchés bio, des rencontres entre paysans. Donc cela va recenser les acteurs, les évènements et aussi ça  va être une plateforme d’information, c’est-à-dire qui veut, peut participer et écrire des articles, des points de vues, des idées et donc c’est un échange d’informations qui sera disponible sur une plateforme par internet ou par téléphone, par des applications ou sur les tablettes. Donc ça sera ouvert à tout le monde, c’est un espèce de filtre, dès qu’on cherche quelque chose pour réparer, acheter quelque chose et bien on peut aller sur cette application.

3)   Quel est l’intérêt de faire une plateforme transfrontalière ?

L’histoire, c’est qu’ici, l'association Les petites mains 57, on a commencé il y a 6 ans à proposer les repair café donc on repare tous ce qui est casséé.

Donc en Allemagne les repair café ont commencé quelques temps après aussi, mais surtout on s’est rencontré sur ce point-là. Donc l’organisation qui organise les repair café en Allemagne s’appelle Weltveränderer, donc on a voulu dès le début depuis longtemps déjà, faire des évènements transfrontaliers, c’est-à-dire qu’on répare à la fois les objets, qu’on répare la culture d’ici, qu’on répare la frontière maintenant, parce qu’elle a vraiment eu des petites bosses dernièrement, qu’on se dise qu’ici dans cette région, parce que la terre finalement on respire le même air et la terre ici on la partage et on peut aller chercher de l’autre côté aussi des opportunités d’évènements ou d’acheter des choses.

5)   Est-ce qu’elle est déjà opérationnelle ? comment fait-on pour se connecter ? 

Oui on peut aller sur la plateforme directement et s’inscrire.

Vous trouverez plus d'informations sur: https://weltveraenderer.eu/

Margot Benabbas

| mardi 22 juin 2021 à 08:42 - Mise à jour à 16:58

Actualité

Neuwiller-lès-Saverne (ep.2) : un village aux allures de ville du 18ème

27/07/2021

Actualité

Bon plan : se détendre dans les parcs et jardins du secteur

27/07/2021

Actualité

Le premier analyseur PCR pour chiens et chats est arrivé à Sarreguemines

27/07/2021

Actualité

Neuwiller-lès-Saverne (ep.1) : La commune aux 35 nids de cigogne

26/07/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.