Actualité


En été, on ne peut pas se baigner partout !

En été, on ne peut pas se baigner partout !

Dans la région, les rivières ou encore les canaux attirent les jeunes et moins jeunes pour des moments de détente et de baignade. Mais on ne peut pas le faire partout ! VNP appelle donc à la vigilance et à la responsabilité de chacun.

Son N°1 - En été, on ne peut pas se baigner partout !

Valérie Meyer - Cheffe de l’Unité fonctionnelle Tourisme & services aux usagers de VNF Strasbourg

Pourquoi  cet appel à la vigilance ? Constatez-vous une recrudescence d’accidents ces dernières années dans la région ?

Une recrudescence pas vraiment, mais des chiffres qui sont inquiétants. Il y a environ au niveau national 8 000 décès par an dus à la baignade, et 40 % des noyades qui ont lieu dans les plans d’eau et les cours d’eau sont mortelles. Ce qui interpelle beaucoup VNF, et c’est la raison de la campagne de communication qui est lancée cette année, c’est la tranche d’âge qui alerte l’établissement, ces accidents mortels concernes tout un public très jeune, tous dans la tranche d’âge de 12-25 ans.

L’une des activités préférées des plus jeunes c’est de sauter des ponts pour se retrouver dans l’eau. Vous appelez à proscrire cette idée ?

On constate que les ponts sont des terrains de jeu assez pratiqués par cette population de jeunes. C’est très amusant on saute. En revanche ce qui est dangereux, c’est que l’eau est très trouble, notamment sur les cours d’eau. On a du mal à estimer la profondeur du cours d’eau de la rivière ou du canal, on ne sait pas si la profondeur est suffisante, pour pouvoir accueillir un plongeon et en plus au niveau des ponts on trouve beaucoup de pieux métalliques, de rochers, ou de restes d’ouvrages qui sont entassés, qui sont présents aux alentours des ponts et qui peuvent être extrêmement dangereux.

Il y a d’autres endroits à éviter ? On pense peut-être aux abords des écluses, des barrages...

Oui, tout à fait, les écluses et les barrages sont des infrastructures qui servent à faire passer les bateaux ou à gérer des niveaux dénivelés. Les courants sont très forts, les écluses brassent des grandes quantités et volumes d’eau, ce qui créée des tourbillons qui peuvent attirer et aspirer des nageurs vers le fond, même des très bon nageurs et c’est le cas effectivement pour les barrages, qui sont aussi des infrastructures dangereuses.

La baignade en rivière n’est autorisée qu’au cas par cas. Est-ce que vous pouvez nous expliquer pourquoi et comment savoir où l’on peut se baigner ou pas ? (Des exemples en Moselle-Est ou en Alsace-Bossue ?)

Alors dans le périmètre de la direction territoriale de VNF Strasbourg et quasiment en France en général, on considère que la baignade n’est pas autorisée et que dans certains cas particuliers c'est autorisé. Il faut partir du principe qu’une rivière ou un canal, une voie d’eau ne sont pas propices à la baignade et ne sont pas autorisés, ce sont des lieux dynamiques, où il peut y avoir des courants de surface, mais aussi des courants en profondeur, pouvant  également aspirer des baigneurs. Comment savoir ? Il faut se renseigner sur le site, dans la campagne de communication que VNF a mis en place, nous alertons effectivement sur tous les dangers qu’on peut rencontrer, mais nous renvoyons aussi sur des sites de baignades sécurisés, donc je vous invite à consulter le site internet de VNF.

Où l’on trouve une carte de France avec l’ensemble des sites de baignade que ça soit des piscines ou des plans d’eau qui sont aménagés et autorisés.

Finalement où peut-on se baigner ? 

En Alsace bossue et en Moselle il y a justement une partie des étangs réservoirs, qui sont aussi des ouvrages de retenue d’eau qui alimentent les canaux, qui ont été aménagés pour les loisirs nautiques et pour la baignade, je pense en particulier à l’Étang de Mittersheim et à l’étang du Stock.

Il est important de rappeler qu’il faut avoir des bases en natation pour se baigner ? C’est souvent profond les rivières, canaux dans le secteur ?

Oui c’est profond. Ça dépend de la capacité du nageur, mais entre 1.60m-2.20m, les rivières ont des courants qui sont différents de la surface et de la profondeur.

Margot Benabbas

| lundi 28 juin 2021 à 09:19 - Mise à jour à 10:25

Société

Tribunal de Sarreguemines : la priorité est donnée à la lutte contre les violences intrafamiliales et à la justice de proximité

23/09/2021

Economie

Le Foire Internationale de Metz démarre demain avec 350 exposants

23/09/2021

Santé

Freyming-Merlebach : une académie du bonheur pour améliorer le bien-être

23/09/2021

Société

Rencontre avec Eléna, passionnée de pâtisserie depuis son plus jeune âge

23/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.