Actualité


Les gymnastes de toute la France viennent en camp d'été à Forbach pour progresser

Les gymnastes de toute la France viennent en camp d'été à Forbach pour progresser

Les gymnastes ne sont pas qu'à Tokyo en ce moment, ils sont aussi à Forbach. Pendant que certains tentent de remporter une médaille d'or aux Jeux Olympiques, d'autres cherchent à progresser pendant leur colonie de vacances. 

Son N°1 - Les gymnastes de toute la France viennent en camp d'été à Forbach pour progresser

Pendant 3 semaines, environ 150 licenciés au total, âgés de 8 à 17 ans se retrouvent au lycée Jean Moulin. Chacun est venu pour s'améliorer sur leur agrès.

- On apprend plein de nouvelles choses, des choses qu'on n'a pas osé tester dans nos clubs.

- Pour exemple, j'arrive à faire un salto avec une vrille et demie que je n'arrivais pas à faire avant.

- Au début, je tournais étendue et des demi-vrilles et là je fais des vrilles entières.

14 éducateurs et animateurs les encadrent. Mathieu Friboulet est le directeur technique de salle.

Moi je suis là pour les gymnastes, et je les aide à réaliser leurs souhaits. Bien sûr, ce sont les coachs qui font le travail principalement, on a pris les meilleurs de Normandie et de Moselle pour pouvoir encadrer les camps gym. Ce sont des techniciens mais avant tout des pédagogues.

Leur séjour ne tourne pas qu'autour de leur sport favori, tout se fait dans la bonne humeur nous confirme Delphine Trimbur la directrice.

Sur la vie de groupe, les enfants ils ont un temps sur les activités gymniques, ils ont des temps calmes à midi et le soir, ensuite ils ont des activités sportives différentes de la gym.

Mais aussi des animations en tout genre. Les enfants et ados trouvent pleinement leur compte.

On a fait VTT, on fait des courses d'orientation, on va à la piscine de Freyming-Merlebach... L'ambiance qu'il y a entre les gymnastes, c'est juste top !

En plus, on a des coachs supers, que ce soit fille ou garçon, il y a une bonne ambiance, on rigole...

Des jeunes talents en devenir, fier de leur sport, à l'image d'un champion du cru Loris Frasca.

Cédric Kempf

| mercredi 28 juillet 2021 à 05:48 - Mise à jour à 06:51

Sport

Deux champions de Sarreguemines ont un objectif commun : Paris 2024

16/09/2021

Environnement

La Moselle-Sud devient la 15ème réserve de biosphère française de l'UNESCO

16/09/2021

Economie

Woustviller : les formations en alternance en grande forme

15/09/2021

Santé

Obligation vaccinale pour les soignants : ''Il y a un an on était des héros, aujourd'hui on nous stigmatise''

15/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.