Moselle : les règles s'allègent mais le préfet appelle au maintien de la vigilance - Radio Mélodie

Politique

Moselle : les règles s'allègent mais le préfet appelle au maintien de la vigilance


par Margot Benabbas
lundi 18 octobre 2021 à 08:37

Son N°1 - Moselle : les règles s'allègent mais le préfet appelle au maintien de la vigilance

Laurent Touvet, préfet de la Moselle

Le taux d’incidence est repassé sous la barre des 50 en Moselle depuis plusieurs jours. Cette baisse est donc synonyme de changements concernant le port du masque c’est bien ça ?

C'est bien cela. Pour les écoliers, à l'école primaire, les élèves peuvent retirer le masque et je pense qu'ils en sont très heureux et leurs parents également. Il y a aussi des allégements qui concernent le port du masque. En extérieur, dans les lieux où le pass sanitaire est obligatoire, désormais le masque ne l'est plus : c'est soit l'un soit l'autre. Il n'y a finalement que trois endroits où il faut avoir à la fois le pass sanitaire et le masque. Il s'agit des transports interrégionaux de longue distance, les hôpitaux et les lieux de santé et puis le stade Saint-Symphorien parce qu'il y a vraiment beaucoup de monde mais sinon, pour les autres lieux, ce sera soit le pass sanitaire pour tout ce qui est activités sportives, culturelles, de loisirs et puis dans les bars et les restaurants soit le masque dans les lieux de travail, commerces, lieux de culte et collèges et lycées. 

Avec une baisse de la circulation du virus, il y a-t-il d’autres allégements qui sont prévus ?

Pour l'instant, nous n'en sommes pas là parce que la situation s'améliore mais lentement et je crois que ces quelques allégements concernant le port du masque ne doivent pas signifier une baisse de vigilance. Il faut rester tout à fait attentif et poursuivre la vaccination notamment pour les personnes de plus de 65 ans qui se voient proposer la troisième dose c'est-à-dire un rappel et vraiment je les invite à y aller c'est comme ça qu'elles resteront protégées et qu'elles pourront profiter de leurs petits-enfants, par exemple, pendant les vacances. 

La vaccination suit son cours, on parle même de la 3ème dose depuis la rentrée, où en est-on aujourd’hui ?

Elle a commencé mais elle démarre trop lentement. Nous avons à peu près 100 000 personnes en Moselle qui ont reçu leurs deux premières doses au printemps dernier, des personnes de plus de 65 ans. Elles sont invitées, elles ont reçu une lettre de l'assurance maladie, à aller se faire injecter la troisième dose mais pour l'instant il n'y a qu'une petite partie qui y est allée. C'est facile, il suffit d'aller chez son médecin, chez son pharmacien ou dans les centres de vaccination si vous préférez et vous pourrez, gratuitement comme les fois précédentes, recevoir votre troisième dose parce que la protection du vaccin diminue avec le temps donc il faut ce rappel. 

Les municipalités annoncent déjà le retour des marchés de Noël comme Creutzwald ou encore Sarreguemines. Y aura-t-il bien des marchés de Noël et y a-t-il déjà des règles qui sont imposées pour leur organisation ?

Nous travaillons avec quelques municipalités mais pour l'instant c'est encore trop tôt pour dire quelles seront les règles nationales. Cependant, ce que je peux indiquer c’est que s'ils avaient lieu demain il y aurait deux cas de figure. Soit, ils ont lieu en espace clos, on peut alors contrôler le pass sanitaire et dans ce cas-là le masque ne sera pas obligatoire. Soit, ils ont lieu dans la rue, sur la voie publique sans qu'on puisse définir d'entrée et de sortie précises ni faire des contrôles, dans ce cas-là on privilégiera le port du masque. 


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.